Abonné

Leviers d’action pour passer sa cantine en bio

Leviers d’action pour passer sa cantine en bio

Cantine de l'école

© J. Ber

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Comment mieux nourrir les élèves ? C’est la question que pose le législateur via la loi alimentation visant 20 % de produits bio dans la restauration collective en 2022. Problème : de nombreux élus demeurent rétifs, par crainte de l’enchérissement du service. C’est oublier qu’une meilleure organisation et l’appui d’acteurs locaux peuvent pallier les difficultés et permettre d’offrir, sans coûts prohibitifs, une meilleure alimentation aux enfants.

1 - Se former pour saisir les enjeux

L’agriculture biologique est au centre d’enjeux multiples liés à la santé publique, mais aussi à l’écologie et au changement climatique. Pour agir, il est indispensable de bien comprendre ces enjeux, en lisant par exemple des rapports scientifiques, pour être convaincu de l’utilité de la démarche. Le choix de servir une alimentation biologique à la cantine ne doit pas être vécu comme une contrainte, mais résulter d’une prise de conscience réelle. Les projets doivent être portés par les élus, les équipes de cuisine, les parents d’élèves et les citoyens. Car sans motivation, ils n’aboutiront pas.
La formation doit permettre aux élus de comprendre la nécessité de ce changement et d’avoir les clés pour agir. Les équipes de cuisine[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS