Abonné

Les rivalités des communes et intercommunalités pour fixer la taxe de séjour arbitrées par un droit mouvant

Aurélien Hélias

Sujets relatifs :

, ,
Les rivalités des communes et intercommunalités pour fixer la taxe de séjour arbitrées par un droit mouvant

© Crocodile

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

La communauté de communes de l’Oriente (Haute-Corse), compétente en matière de développement touristique, a demandé au tribunal administratif de Bastia d’annuler la délibération d'avril 2015 par laquelle la commune de Linguizzetta avait décidé d’instituer la taxe de séjour forfaitaire pour l'année 2015 à son profit sur son territoire. Après que le tribunal administratif a rejeté sa demande en 2017, la cour administrative d’appel de Marseille a annulé en 2019 le jugement du TA et la délibération d’Oriente, un jugement confirmé par le Conseil d’Etat le 26 janvier 2021. Les juges du Palais-Royal ont invoqué la primauté donnée par le code général des collectivités à l’EPCI sur la création de la taxe de séjour, une primauté depuis remise en cause par une énième modification du droit de fixation de la taxe de séjour désormais davantage favorable aux communes.

Les leviers fiscaux se faisant rares pour les collectivités, la capacité à lever l’impôt est un sujet sensible pour n’importe quel exécutif local. Et un objet de jalousies quand un territoire voisin ou celui d’un échelon supérieur peut en profiter… à son détriment. La petite commune de Linguizzetta, 1 100 habitants sur la côte orientale de l’Ile de Beauté, l’a appris à ses[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS

Nous vous recommandons

La rénovation énergétique du bâti public, un devoir d’exemplarité

La rénovation énergétique du bâti public, un devoir d’exemplarité

Le secteur public local, qui possède plus d’un quart du parc tertiaire national, a une forte responsabilité en matière de rénovation énergétique de son bâti. Les collectivités doivent donc bien maîtriser le dispositif de...

La préservation de l’environnement s’impose aux marchés publics

La préservation de l’environnement s’impose aux marchés publics

Prêts aux collectivités : « les investisseurs sont très intéressés par la partie ‘sociale’ de la RSE »

Prêts aux collectivités : « les investisseurs sont très intéressés par la partie ‘sociale’ de la RSE »

Du bon usage du droit de préemption commercial

Du bon usage du droit de préemption commercial

Plus d'articles