Abonné

Les médecines alternatives, faux-nez de dérives sectaires en milieu rural

Hugo Soutra
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Les médecines alternatives, faux-nez de dérives sectaires en milieu rural

Woman having reiki healing treatment , alternative medicine concept.

© Adobe Stock

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Du recours aux médecines ésotériques et autres stages de bien-être… aux signalements pour dérives sectaires, il n’y a parfois qu’un pas ! Les forces de l’ordre, des organismes de lutte contre les sectes, ainsi que des professionnels de santé alertent régulièrement les responsables politiques à-propos de l’essor des médecines alternatives, douces, naturelles ou encore parallèles, ces dernières années, particulièrement dans les déserts médicaux. Ils s’inquiètent de la porosité de ces thérapeutes intervenant en complément voire en remplacement des soins conventionnels, avec des gourous ou les figures de proue de mouvements anti-vaccins.

Un médecin partant à la retraite qui n’est pas remplacé, c’est au mieux un pas de plus vers l’automédication de la population. Au pire, le recours à des thérapies non conventionnelles ou, pis, des thérapies parallèles...

« La nature a horreur du vide ! s’exclame le docteur Laure Artru. A force de ne pas pouvoir être pris en charge dans des délais raisonnables, certains se désintéressent de leur santé et renoncent aux soins. D’autres consultent le premier « médecin » auto-proclamé venu… Il y a, parmi les acupuncteurs, ergothérapeutes, homéopathes, naturopathes, des gens très compétents,[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS

Nous vous recommandons

Engrillagement des forêts : les députés unanimes pour libérer la faune

Engrillagement des forêts : les députés unanimes pour libérer la faune

Le 6 octobre, la proposition de loi visant à limiter l’engrillagement des espaces naturels et à laisser les animaux circuler librement a été adoptée à l’unanimité, en première lecture à l’Assemblée nationale. Un moment jugé...

Elisabeth Borne promet une rallonge de 320 millions d'euros aux collectivités

Elisabeth Borne promet une rallonge de 320 millions d'euros aux collectivités

Plan de sobriété : ce qui attend les collectivités locales

Plan de sobriété : ce qui attend les collectivités locales

Consommation : ces maires soucieux de stimuler une offre plus verte, plus responsable

Consommation : ces maires soucieux de stimuler une offre plus verte, plus responsable

Plus d'articles