Abonné

Les maires confrontés au manque d’attractivité des métiers de l’école

Les maires confrontés au manque d’attractivité des métiers de l’école

Le ministre de l'Education nationale Pap Ndiaye le 22 novembre 2022 au Congrès des maires

© fabien calcavechia

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Animateurs périscolaires, Atsem et accompagnants d'élèves en situation de handicap (AESH) ont été au cœur du débat organisé mardi 22 novembre au Congrès des maires, sur le thème de l’attractivité des métiers de l’éducation. Le ministre Pap Ndiaye et sa secrétaire d’Etat à la Jeunesse, Sarah El Haïry, ont fait face à des élus locaux en attente d’un accompagnement de la part de l’Etat.

Pour son premier Congrès des maires, le ministre de l’Education nationale et de la Jeunesse, Pap Ndiaye, a reçu un accueil cordial de la part de l’Association des maires de France (AMF), à l’occasion du Forum sur l’école qui s’est tenu mardi 22 novembre 2022, à Paris. « Nous apprécions la manière dont vous avez renoué les liens avec les associations d’élus locaux », a d’entrée salué le coprésident de la commission Education de l’AMF et maire centriste d’Arras (Pas-de-Calais) Frédéric Leturque. Une allusion on ne peut plus claire au quinquennat précédent, quand les relations entre le ministre Jean-Michel Blanquer et les élus locaux étaient tendues, voire houleuses. « Les communes sont des partenaires de l’Education nationale, lui a répondu Pap Ndiaye. Il est hors de question de les considérer comme des opératrices d’instructions venant[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS

Nous vous recommandons

Les politiques jeunesse sources d’une « citoyenneté économique refusée » ?

Les politiques jeunesse sources d’une « citoyenneté économique refusée » ?

À l’occasion de la journée des politiques sociales innovantes au service de la jeunesse (Popsi) organisée par la Caisse des Dépôts, le chercheur Tom Chevalier a présenté au public ses travaux sur les politiques de jeunesse en...

01/12/2022 | CitoyennetéEmploi
Jeunesses : l'urgence de tracer un horizon

Jeunesses : l'urgence de tracer un horizon

Comment va fonctionner « l’amortisseur électricité » au 1er janvier 2023

Comment va fonctionner « l’amortisseur électricité » au 1er janvier 2023

En proie à l'ubérisation, les villes feront-elles plier les plateformes numériques et l'Etat ?

En proie à l'ubérisation, les villes feront-elles plier les plateformes numériques et l'Etat ?

Plus d'articles