Abonné

Les finances des métropoles résistent tant bien que mal à la crise… mais jusqu’à quand ?

Aurélien Hélias

Sujets relatifs :

, ,
Les finances des métropoles résistent tant bien que mal à la crise… mais jusqu’à quand ?

économie, relance, grandes villes, métropoles

© Adobe

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

La Banque Postale, en partenariat avec France Urbaine, a publié le 15 septembre, une enquête sur la santé financière des territoires urbains. Si la crise a touché durement les grandes villes et leurs investissements, leurs finances restent globalement à l’équilibre. Un effet-retard pourrait néanmoins apparaître dans les mois et années à venir selon les élus urbains.

La semaine dernière, lors des 4èmes Journées nationales de France Urbaine, Johanna Rolland, maire PS de Nantes et présidente de l’association, tirait la sonnette d’alarme. Évoquant une chute de 80% de l’épargne nette des villes de plus de 100 000 habitants suite à la crise sanitaire de 2020, elle demandait au Premier ministre quelques coups de pouce. Le bilan dressé par la Banque Postale, mercredi 15 septembre, est résolument plus « optimiste » sur la santé des grandes villes et agglomérations, ici qualifiées de « résilientes ».

Pour réaliser son étude, la Banque Postale a analysé les budgets et budgets annexes de 80 territoires urbains (communautés urbaines, agglomérations et métropoles). On constate sans grande surprise que l’année 2020, qui a marqué le début de la crise du Covid, a vu les recettes de fonctionnement des grandes villes chuter de 1,3 % par[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS