Abonné

Les engagements de Christophe Béchu devant les maires des petites villes

Aurélien Hélias
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Les engagements de Christophe Béchu devant les maires des petites villes

Christophe Béchu le 1er juin 2023 à Millau devant les élus de l'APVF.

Pour lire l'intégralité de cet article,

abonnez-vous au Courrier des Maires - édition Abonné

Pour lire l’intégralité de cet article, tester gratuitement le Courrier des Maires - édition Abonné

Invité à s'exprimer à Millau (Aveyron) le 1er juin à l'occasion des Assises des Petites villes (APVF), le ministre de la Cohésion des territoires et de la Transition écologique a dévoilé quelques éléments sur des politiques ou dispositifs en la matière : avenir du Fonds vert, déploiement du Zéro artificialisation nette et devenir des zones de revitalisation rurale. Ce qu'il faut retenir de l'intervention du ministre. 

« Il y a des petites villes, mais  il n’y a pas de petits maires ». Premier des trois ministres à s’exprimer lors des assises de l’Association des petites villes de France à Millau le 1er juin, Christophe Béchu a joué la carte de l’ex-édile d’Angers empathique avec ses collègues maires, entre louanges pour leur manière d’assumer « le poids des responsabilités » et indignation partagée face à l’agression qu’avait subie il y a peu le maire de Saint-Brévin-les-Pins. Mais alors que l’arrivée sur le site des Assises de l'APVF nécessitait pour tout congressiste de passer plusieurs points de filtrage tenus par policiers et gendarmes, qu’il fallait aussi traverser un cortège de manifestants anti-réforme des retraites se faisant entendre sous la forme d’une nouvelle « casserolade », le ministre de la[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS

Nous vous recommandons

Les métropoles réclament la part du lion des futurs milliards de la planification écologique

Les métropoles réclament la part du lion des futurs milliards de la planification écologique

En conclusion de leurs assises à Angers le 22 septembre, les maires de grandes villes réunis sous la bannière de France urbaine l’ont martelé : leurs collectivités doivent bénéficier de la majorité des investissements de l'Etat...

Les collectivités ont les reins suffisamment solides pour financer les transitions selon la Banque Postale

Les collectivités ont les reins suffisamment solides pour financer les transitions selon la Banque Postale

Statut de l’élu : Dominique Faure annonce une future « loi d’orientation des collectivités »

Statut de l’élu : Dominique Faure annonce une future « loi d’orientation des collectivités »

Les maires de banlieue mettent la pression sur le gouvernement

Les maires de banlieue mettent la pression sur le gouvernement

Plus d'articles