Abonné

Les élus monteront-ils dans le train de la planification écologique ?

Les élus monteront-ils dans le train de la planification écologique ?

Jean-Marc Jancovici prend la parole, lors de l'ouverture du Congrès des maires 2022, avant de laisser Carole Delga et Christophe Béchu étaler leurs compromis et divisions.

© fabien calcavechia

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Si les élus ne contestent pas l’objectif du gouvernement de massifier la transition écologique, certains questionnent la méthode. En ouverture du Congrès des maires, mardi 22 novembre, ils ont dénoncé de nombreuses inconnues autour de la planification imaginée par Matignon et réclamé davantage de souplesse et de temps. Adapter les décisions nationales aux spécificités locales, et octroyer des délais pour concerter seraient, à les entendre, indispensables pour faire accepter de nouveaux efforts à leurs populations et ainsi faciliter le passage à l’action d’un maximum d’élus.

« Incendies et inondations à répétition, sécheresses, gonflement des argiles, etc... Ce qu’on a vécu récemment n'est qu'avant-goût de ce qui nous attend. Le stress sur l’approvisionnement énergétique va, lui aussi, s’amplifier, demain, Poutine ou pas Poutine. Les élus locaux devront gérer de plus en plus d’emmerdes avec de moins en moins de moyens. » Jean-Marc Jancovici n'est pas passé par quatre chemins pour capter l'attention de son auditoire et tenter de faire passer son message, en introduction du débat « pour une planification écologique efficace », mardi 22 novembre au matin lors du Congrès des maires.

Alors que seulement un PLU sur dix dépasserait[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS

Nous vous recommandons

« Habitat inclusif » : les alternatives aux maisons de retraite ont le vent dans le dos

« Habitat inclusif » : les alternatives aux maisons de retraite ont le vent dans le dos

Accueil familial, béguinage, colocations, logements partagés ou regroupés avec espaces communs, habitat intergénérationnel, etc… De plus en plus d’associations, collectivités et entreprises se positionnent sur le créneau porteur...

Du robinet des ménages à l’irrigation des champs, comment éviter la panne sèche ?

Du robinet des ménages à l’irrigation des champs, comment éviter la panne sèche ?

Coupures d’électricité : les élus locaux s’inquiètent de délestages annoncés trop tardivement

Coupures d’électricité : les élus locaux s’inquiètent de délestages annoncés trop tardivement

La bonne santé financière en trompe-l’œil des petites villes

La bonne santé financière en trompe-l’œil des petites villes

Plus d'articles