Les élections municipales pourraient se tenir fin septembre, avec un nouveau premier tour

Aurélien Hélias
29 commentaires

29 commentaires

maxence gonin - 03/05/2020 15h:02

Pour les conseils municipaux ou plus de la moitié des sièges ont été pourvus au premier tour ,quand rentrerons t-il en fonction car d'après la loi leur élections est acquise d'après la loi du 23 mars 2020 ,si l'élections n'a pas lieu en juin ?

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Frederic Alliot - 03/05/2020 20h:44

Et les sénatoriales de septembre reportées en décembre ?

Répondre au commentaire | Signaler un abus

lima25 - 04/05/2020 09h:42

c'est la meilleure du jour: un nouveau premier tour pour les uns pas pour les autres!!!!!!

Répondre au commentaire | Signaler un abus

René Darbois - 04/05/2020 10h:31

Si l'on devait reprendre les deux tours, alors rien n'empêcherait de revoir les listes actuelles et d'en proposer de nouvelles puisque le 1er tour serait considéré comme 'caduque' ... Intéressant ! René Darbois

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Pierre Bonfils - 04/05/2020 11h:03

...lima25 est peut-être un maire sortant et donc sorti, battu dès le 15 mars 2020 !?! mauvais joueur !

Répondre au commentaire | Signaler un abus

élu local - 04/05/2020 12h:38

Entre les volontés des uns et des autres...Il y a la loi. Nous sommes dans une gestion du YoYo pour ces élections. Il serait préférable de refaire les élections en mars 2021. Ce n'est pas la première fois que les élections ont été différées, comme pour un calendrier électoral surchargé par exemple...Alors devant une guerre sanitaire, la question ne se pose pas car ce n'est pas une priorité vitale.De plus cela éviterait des recours possibles...

Répondre au commentaire | Signaler un abus

md - 04/05/2020 13h:07

c'est trop tot pour prendre une décision- on vit le jour n le jour- on risque de recommencer comme pour le premier tour-pourquoi ne pas reporter a mars 2021les élections municipales reportées de un an cela s'est déja vu pourquoi pas maintenantje ne comprends pas cette hate, le gouvernement a ppeur de quoi ? au contrairepeur de quoi

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Christophe - 04/05/2020 14h:29

Relisez l'article lima25, ce n'est pas du tout ce qui est écrit.=> 1er tour le 27 septembre => 2nd tour le 4 octobre

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Marie - 04/05/2020 14h:52

C est pas du tout normal de pas rejouer le 1er tour pour tout le monde.On le sait tous le résultat des elections est faux

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Pierre Bonfils - 04/05/2020 15h:12

...comment peut-on employer de telles expressions aussi stupides et inappropriées : "rejouer" le premier tour ou "rejouer" les élections ?!? ...mais les élections municipales, ni les autres d'ailleurs, ne sont pas et n'ont jamais été un jeu !!!

Répondre au commentaire | Signaler un abus

annette - 04/05/2020 15h:19

Bonjour à tous, Je suis plutôt favorable à une remise à zéro de tous les compteurs avec de nouvelles élections pour toutes les communes en 2021...ce qui aurait plus de sens et de légitimité. Dans ce contexte de crise sanitaire, maintenir ces élections ne présentait aucun intérêt ni aucun caractère d'urgence face à cette pandémie sans précédent!

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Janus - 04/05/2020 15h:27

Proposer un nouveau premier tour me semble être pe respectueux des electeurs qu se sont dépacés pour le premier tour. Je pense que le plus judicieux serait de reporter et revoter l'ensemble des communes en Mars 2021.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Navarro manuel - 04/05/2020 19h:22

Le 15 mars a été une erreur de décision . Aujourd’hui nous allons vers des maires version 1 et 2 Avec des décalages dont seul notre pays est capable de créer . Ensuite les maires qui se représentent mais n’ont pas été élus le 15 , ont la route dégagée pour leur propagande sans ... opposition . Donc le moindre mal c’est qu’il y ait deux tours et que les équipes puissent démarrer de 0 . Il y a des décès , des gens qui ne sont plus chauds avec ce virus etc ..

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Billou - 04/05/2020 21h:44

Pourquoi faudrait il revoter dans les communes qui ont élu au premier tour LA totalité de leur conseil municipal dans le respect de la constitution. Revenir sur ce vote serait totalement abusif et antidémocratique. Les électeurs ont été convoqués comme prévu par la constitution, Le vote s'est déroulé sans pression sur quiconque. Ceux qui se sont abstenu l'ont choisi librement. Il ne reste plus pour ces communes qu'à convoquer les conseils municipaux pour élire maire et adjoints.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Gillium57 - 05/05/2020 09h:09

Encore une inégalité entre gens des villes et gens des champs ! Refaire les municipales à zéro dans les villes et pas des les campagnes ou comment privilégier les maires des villes aux autres!!! Égalité fraternité et solidarité plus que des mots en 2020

Répondre au commentaire | Signaler un abus

mik - 05/05/2020 10h:38

Bonjour à tous, Ce serait plus arbitraire et démocratique de refaire le premier tour des élections municipales vu le taux important d'abstention. De nombreuses personnes ne se sont pas déplacées aux urnes à cause de cette crise sanitaire. Il faudrait reporter les élections à 2021 pour l'égalité de tous..

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Faravel - 05/05/2020 11h:34

Quand il y a eu au moins 50% de participation au premier tour sans élection du maire, il n'y a aucune raison de devoir refaire le 1er tour si on parle uniquement de légitimité démocratique. Seul le 2eme tour devrait avoir lieu dans ces cas. Lorsque la participation a été inférieure à 50%, je comprendrais que les deux tours soient votés à nouveau.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Casimir - 05/05/2020 15h:11

15 mars 2020 deux listes en concurrence, résultat 10 élus sur 11 sièges à pourvoir et dans l'ordre des voix obtenues le 11ème candat est à 4 voix d'être élu. Pensez-vous que nous ayons l'envie de nous réinvestir aussi bien dans la campagne que financièrement pour une élection complète (1er et 2ème tour). Solution incompréhensible même par les électeurs. Je précise que nous avons eu 66% de participation au premier scrutin.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Billou - 05/05/2020 22h:08

Pour Faravel, où est-il écrit qu'il faut 50% de participation au premier tour ? Depuis quand peut-on décider des règles d'une élection après une élection ?

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Almaor - 05/05/2020 22h:45

9 élus sur 15. Un taux de participation de 70%, 3 points de plus qu'en 2014. Nous avons réussis à mobiliser nos électeurs et nous refusons l'annulation de notre 1 er tour. Alain

Répondre au commentaire | Signaler un abus

barnéo - 06/05/2020 17h:14

le plus prudent est de reporter les municipales à mars 2021 afin que chacun puisse venir voter en sérénité

Répondre au commentaire | Signaler un abus

annette - 07/05/2020 14h:58

Je ne suis pas d'accord avec "BILLOU" quand vous dites que les personnes qui se sont abstenus l'ont fait librement..quand on vous annonce la veille que tout ferma et que nous allons être confinés et que malgré tout on vous explique qu'il faut aller voter où est la logique dans tout ça? De plus, si l'on ne procède pas à de nouvelles élections sur l'ensemble des communes, nous allons avoir des conseils municipaux qui vont se renouveller à des dates dates différentes au bout de 6 ans..très franchement

Répondre au commentaire | Signaler un abus

annette - 07/05/2020 15h:01

je termine... Très franchement, il me semble plus pertinent que l'ensemble des Maires de France soit réélus en même temps avec un report en 2021..Pourquoi doit-on toujours compliquer les choses plutôt que de les simplifier? Mais ce n'est que mon avis..

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Billou - 07/05/2020 21h:33

Non Annette, tous les conseils municipaux seront renouvelés en même temps dans six ans. Certains auront un mandat un peu plus court que d'autres, c'est tout. Sans doute est-il regrettable que le premier tour ait été organisé. Mais maintenant c'est fait.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

golfe - 08/05/2020 00h:35

75% de participation,maire sortant battu,qu'en pense les électeurs de cette commune,ce maire sortant dirige toujours cette commune et en plus dirige la communauté de commune en tant que président sortant, vous trouvez ça démocratique? et constitutionnel? pensons plutôt aux citoyens de toutes ces communes qui attendent d’être "gouverner" par le conseil municipal qu'ils ont choisi et élu à la majorité,il faut que le deuxième tour se fasse le plus rapidement possible, afin que les communes,les communautés de communes,puissent offrir à leur population ce dont elles ont besoins,par exemple l'ouverture des écoles,refusée par des non élus. revoter le premier tour et le deuxième en 2021, ce n'est pas envisageable,autant faire un tirage au sort,cela fausserait carrément les élections. vous êtes vraiment sur que les citoyens français iront tous voter.Est ce que vous croyez que des listes vont se reconstituer, ça, c'est moins sur, ou elle est la démocratie la dedans. pensons à la population française au lieu de penser aux indemnités de fin de mois.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

golfe - 08/05/2020 00h:37

si,si il y a des élus qui sont là pour "la paye" et qui n'en ont rien à faire de ses citoyens!

Répondre au commentaire | Signaler un abus

CHANZY Philippe - 10/05/2020 10h:53

Monsieur BAROIN manque de légitimité pour représenter la majorité des maires de France. Beaucoup plaident pour reconnaitre le manque de sincérité de l'élection du 1er tour, mais Mr BAROIN s'en moque étant réélu lui-même avec 60% sur une participation de 30%... Un manque de respect manifeste de la démocratie.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Yves Roussel - 11/05/2020 13h:52

Nous sommes en plein délire, mais nous sommes Français..! On ne veut pas refaire le premier tour dans sa globalité pour ceux qui ont été élus dans des conditions " Covidales " puisque le 12 mars, on recommande aux personnes fragiles et aux plus de 70 ans de ne pas sortir. Par contre l'intention est de refaire un premier tour pour ceux qui n'ont pas été élus le 15 mars. On marche sur la tête..! Dans la logique on ne devrait refaire que le second tour par égalité avec les élus du premier tour. Si un premier tour est organisé où est l'égalité des français devant la loi puisque ceux du premier tour du second tour ne seront pas élus avec le même nombre de participants. Se référer aux élections des députés du parlement européen est utopique, regardons le % d'électeurs pour les élections communales et celles du parlement.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

maoc - 12/05/2020 08h:27

Refaire 2 tours pour l'ensemble des communes me parait plus juste pour tous les électeurs. Il y a eu trop d'abstentions au 1er tour, le gouvernement a incité les personnes fragiles à rester chez elles. A quand les 2 tours pour tous, le gouvernement est responsable des résultats tronqués et non représentatifs du 1er tour?

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Les élections municipales pourraient se tenir fin septembre, avec un nouveau premier tour

Elections municipales 2020

L'hypothèse d'un second tour fin juin étant de plus en plus improbable, l'exécutif aurait retenu les dates des 27 septembre et 4 octobre selon le Journal du Dimanche. Le premier tour serait alors à rejouer pour les quelque 4 800 communes n'ayant pas élu un conseil municipal au complet le 15 mars.

[Actualisé au 4 mai, 9h30]

C'est une information délivrée ce 3 mai par le JDD : l'exécutif aurait transmis au Conseil d'Etat un avant-projet de loi prévoyant d'organiser les élections municipales les 27 septembre et 4 octobre pour les 4 779 communes où le premier tour de scrutin du 15 mars dernier n'a pas permis d'instaurer un conseil municipal complet. Ce faisant, le Gouvernement acterait qu'il est de plus en plus improbable d'organiser le deuxième tour fin juin, même si officiellement le Gouvernement attend le rapport que le conseil scientifique doit rendre d'ici le 23 mai sur cette hypothèse.

En ligne avec la demande du patron de l'AMF

Le deuxième tour sera donc à rejouer dans ces quelque 5 000 communes car un délai de plus de trois mois, six mois en l’occurrence, serait "de nature à fausser l'élection" selon les juristes du Gouvernement cités par le JDD. Avec ces deux dates, l'Etat laisserait le temps aux candidats de s'organiser pour préparer une nouvelle campagne électorale et aux maires le temps d'organiser dans les meilleures conditions sanitaires possibles le scrutin en fonction de l'état de l'épidémie.

L'exécutif répondrait également favorablement à la demande du président de l'Association des maires de France, François Baroin, qui s'était prononcé pour un scrutin "la deuxième quinzaine de septembre" lors de son audition par la délégation aux collectivités territoriales du Sénat. Le maire (LR) reconduit à Troyes avait jugé l'hypothèse d'octobre un peu trop tardive et s'était fermement élevé contre l'idée un temps émise d'un report du scrutin à mars 2021.

La prudence du ministre de l'Intérieur

Interrogé par la suite le dimanche 3 mai dans l'émission le Grand jury, le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a pris soin de ne pas écarter de manière définitive un deuxième tour "au plus tard en juin, soit le 21, soit le 28 », mais a confirmé que cette hypothèse à laquelle peu d'élus croient ne se réalisera qu'avec l'aval du conseil scientifique. « J'ai travaillé sur une hypothèse fin septembre, mais ce n'est qu'une hypothèse », a développé le locataire de la Place Beauvau.

Par ailleurs, Christophe Castaner a répété le souhait de l'exécutif de voir les conseils municipaux élus au complet le 15 mars s'installer le plus vite possible, peut-être « fin mai, début juin ». Une volonté déjà exprimée avant lui par le ministre chargé des collectivités territoriales, Sébastien Lecornu.

Recevez vos newsletters gratuitement

FORMATIONS