Abonné

« Les compétences de proximité devront être portées par des communes de taille suffisante »

Aurélien Hélias

Sujets relatifs :

, ,
« Les compétences de proximité devront être portées par des communes de taille suffisante »

nuage-mots_communes-nouvelles1v2

© MF

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Durant l’épidémie de Covid, les 774 communes nouvelles du territoire ont-elles fait leurs preuves et sont-elles appelées à se développer pour répondre à la crise économique et sociale ? Maire (LR) de la commune nouvelle de Baugé-en-Anjou et corapporteur de la commission Communes nouvelles de l’Association des maires de France, Philippe Chalopin en est persuadé. Entretien.

Le Courrier des maires : les communes nouvelles ont-elles montré leur valeur ajoutée durant la crise ?

Philippe Chalopin. En réunissant plusieurs communes, la commune nouvelle additionne leurs moyens, offre des services à un plus grand nombre et à un niveau cohérent. On n’avait pas dix protocoles différents pour la reprise de l’école mais un seul s’appliquant partout. Résultat : le 12 mai, 75 % des enfants ont repris le chemin de l’école. Notre cellule de crise prenait des décisions ensuite faciles à partager car nous avions un relais de proximité dans chaque commune. Ainsi le service de portage de courses en coopération avec des restaurateurs locaux a permis d’atteindre des gens isolés identifiés grâce aux communes déléguées. C’est dans cette situation de crise qu’on reconnaît l’efficacité d’un outil. Avec 15 communes déléguées, Baugé-en-Anjou[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS