Abonné

Les associations d'élus locaux intégrées par l'exécutif au plan laïcité et services publics

Aurélien Hélias

Sujets relatifs :

, ,
Les associations d'élus locaux intégrées par l'exécutif au plan laïcité et services publics

laïcité

© Adobe stock

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Installé par Jean Castex le 15 juillet, le premier comité interministériel à la laïcité a déjà pris une quinzaine de décisions. Nombre d'entre elles concernent les territoires, notamment sur la formation des agents des collectivités. Et les associations d'élus locaux seront parties prenantes du plan laïcité du gouvernement et du suivi de sa mise en œuvre.

Alors que le projet de loi confortant le respect des principes de la République, plus connue sous le nom de loi "séparatismes", doit être définitivement adopté le 22 juillet à l’Assemblée, Matignon a installé installé jeudi 15 juillet le comité interministériel de la laïcité. Et d'ores-et-déjà annoncé une quinzaine de mesures à la mise en œuvre plus ou moins étalée dans le temps. Nombre d'entre elles visent ou concernent le secteur public local. Notamment sur la formation des agents territoriaux.

Tous les agents à former d'ici 2025

D’ici fin 2021, l’ensemble des écoles de service public devront dispenser une formation obligatoire à la laïcité  et, « mi-2022 au plus tard, chaque nouvel entrant dans la fonction publique devra suivre une formation à la laïcité ». S’y ajoute l’objectif de voir l’ensemble des agents publics formés à la laïcité d’ici 2025.[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS