Abonné

Les ministres du « pack » territorial en posture délicate avant le second tour

Aurélien Hélias
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Les ministres du « pack » territorial en posture délicate avant le second tour

© Antoine Lamielle - wikicommons CCA

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Sur les 15 membres du Gouvernement qui se présentaient à la députation, une majorité fait la course en tête. Une situation favorable qui n’est pas celle des ministres les plus en lien avec le petit monde des collectivités territoriales…

Plus de la moitié de l’exécutif avait choisi d’affronter les urnes ce dimanche 12 janvier -15 ministres sur les 27 du Gouvernement Borne -, et une bonne partie d’entre eux sortent en tête de ce premier tour. C’est le cas notamment de la Première d’entre eux, Elisabeth Borne qui recueille dans le Calvados 34,32 % des suffrages et affrontera au 2e tour le candidat Nupes Noël Gauchard (24,53 %).

Essai également quasi-transformé pour le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin qui, avec 39,08 % des suffrages, peut être confiant pour son deuxième tour face à la candidate Nupes Leslie Mortreux qu’il devance de 16 points (23,08%).

La ministre des Outre-mer et ancienne présidente de la commission des lois Yaël Braun-Pivet est également en ballotage favorable dans la 5e circonscription des Yvelines avec 36,59 % des voix, 13 points devant la candidate Nupes Sophie Thévenet (23,55%).

Ministre des comptes publics, Gabriel Attal frôle lui l’élection dès le premier tour avec 48,06 % des suffrages,[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS

Nous vous recommandons

Les maires pris entre deux feux financiers

Les maires pris entre deux feux financiers

Dégrader l’autofinancement ou les services ? Rogner sur l’investissement ou tordre les dépenses de fonctionnement ? Face à une équation budgétaire complexe, les édiles sont venus témoigner le 24 novembre au Congrès des maires de...

La rénovation énergétique du bâti public, un devoir d’exemplarité

La rénovation énergétique du bâti public, un devoir d’exemplarité

Simplification, compensations et ZAN : Elisabeth Borne donne des gages aux maires

Simplification, compensations et ZAN : Elisabeth Borne donne des gages aux maires

Service public de la petite enfance : les maires disent « chiche ! »

Service public de la petite enfance : les maires disent « chiche ! »

Plus d'articles