Abonné

Le végétarien s'invite dans les assiettes des écoliers

Aurélien Hélias

Sujets relatifs :

, ,
Le végétarien s'invite dans les assiettes des écoliers

fruits légumes

© Phovoir

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

La loi « Egalim » du 30 octobre 2018 impose de servir dans les restaurants scolaires depuis le 1 er novembre un menu végétarien une fois par semaine. Ce dernier doit être composé de protéines animales (fromage, œuf) ou végétales (légumineuses, céréales).

Nombre de communes n'ont pas attendu la loi « pour une alimentation saine, durable et accessible à tous » (« Egalim ») pour se mettre au bio. Elles sont moins nombreuses à avoir systématisé le menu végétarien dans les assiettes, requis une fois par semaine par la loi. A Bayas, 500 habitants en Gironde, 40 à 50 repas préparés chaque jour avec des produits frais, sont servis aux enfants de l'école. Seule aux commandes, une cuisinière se charge de tout de A à Z. Le menu végétarien n'est pas encore arrivé dans les assiettes, mais cela ne devrait pas tarder. Le timing n'inquiète pas la maire, Fabienne Kier : « Nous avons une très bonne cuisinière, passionnée par son métier qui arrive à faire manger des plats que les enfants ne mangent pas chez eux. » En revanche, la mesure n'emballe vraiment pas cette élue : « On s'acharne encore sur une production, la viande n'est pas bonne pour les enfants aujourd'hui ? Et demain ce sera autre chose ! » Et de questionner : « Ne vaut-il pas mieux[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS