Abonné

Le pouvoir des investitures ou la tentation de s’attacher la loyauté des futurs députés

Emilie Denetre
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Le pouvoir des investitures ou la tentation de s’attacher la loyauté des futurs députés

© Adobe / Danielle Bonardelle

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Certains partis politiques font signer des « chartes » aux candidats aux législatives investis par leurs soins. Sous couvert du respect de certaines valeurs, ces documents – sans valeur juridique contraignante – permettent de s’arroger la loyauté des potentiels futurs représentants de la Nation. Une « discipline » de groupe peut-être nécessaire d’un strict point de vue politique mais qui peut aussi accélérer l’affaiblissement du Parlement et accentuer la crise démocratique. Anciens députés et chercheurs mettent en garde, à moins de trois semaines du premier tour des élections législatives 2022.

Va-t-on assister à l’élection, les 12 et 19 juin prochains, d’une nouvelle assemblée de députés « godillots » ? Cette critique qui avait déjà fleuri au cours de la précédente législature avec l’irruption aussi soudaine que massive des « Marcheurs » d’Emmanuel Macron n’est évidemment pas anodine, tant elle questionne la fonction et le rôle du Parlement dans le système démocratique français. Et si l’expression « godillots » fait explicitement référence aux 206 députés membres de l’UNR, le parti du général De Gaulle, ce n’est évidemment pas un hasard !

En 1958 tout comme en 2017, les futurs députés de la majorité[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS

Nous vous recommandons

Les vacanciers, nouvel eldorado pour les campagnes... mais à quel prix ?

Les vacanciers, nouvel eldorado pour les campagnes... mais à quel prix ?

La pandémie aura permis aux Français en quête d'authenticité et de proximité pour leurs vacances de (re-)découvrir toute la richesse des territoires ruraux : art de vivre, gastronomie, histoire, patrimoine, savoir-faire locaux,...

A Chamonix, le vertige des cimes face à la surfréquentation

A Chamonix, le vertige des cimes face à la surfréquentation

Mobilisation générale pour aider les réseaux numériques à résister aux crises majeures

Mobilisation générale pour aider les réseaux numériques à résister aux crises majeures

Décrets « ZAN » : l’AMF dénonce un frein à la réindustrialisation et saisit le Conseil d’Etat

Décrets « ZAN » : l’AMF dénonce un frein à la réindustrialisation et saisit le Conseil d’Etat

Plus d'articles