Abonné

Le pôle métropolitain, instance de coopération supracommunautaire

Auteur associé
Le pôle métropolitain, instance de coopération supracommunautaire

Décentralisation, territoires

© BM

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Créé par la loi de 2010 portant réforme des collectivités territoriales (RCT), le pôle métropolitain est une catégorie particulière de syndicat mixte qui répond aux enjeux de la coopération au-delà des frontières de l’EPCI dans les grandes agglomérations. La procédure de création d’un pôle, comme la fixation de ses compétences, repose sur un accord unanime de ses membres.

Par Anne Gardère, avocate au barreau de Lyon

1. Un régime juridique ambivalent

Une composition variable…

Un pôle métropolitain peut être créé entre des établissements publics de coopération intercommunale à fiscalité propre (EPCI-FP), ou entre des EPCI à fiscalité propre et la métropole de Lyon, qui constitue une collectivité territoriale à statut particulier. En outre, sur demande expresse du comité du pôle métropolitain, les régions ou les départements sur le territoire desquels se situe le siège des EPCI membres du pôle peuvent adhérer au pôle métropolitain.
S’agissant des conditions géographiques et démographiques de création d’un pôle le principe est que celui-ci est créé entre des EPCI-FP dont l’un compte plus de 100 000 habitants, auquel cas aucune condition géographique n’est exigée. Toutefois, par dérogation à cette règle, un[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS