Abonné

« Le ministère de l’économie n’est pas le seul concerné par l'avenir du commerce »

Hugo Soutra
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

« Le ministère de l’économie n’est pas le seul concerné par l'avenir du commerce »

© © C. KOHLER - VILLE DE MULHOUSE

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Partout en France, le développement du e-commerce, l’inflation et la surdensité commerciale en périphérie représentent des menaces de choix pour le futur du commerce de centre-ville. Quels effets la crise sanitaire a-t-elle d'ores et déjà eu sur le tissu commercial ? Et comment les collectivités envisagent-elles l’avenir ? Le Courrier des maires fait le point avec la maire (LR) de Mulhouse, ancienne exploitante d’un salon de coiffure investie au sein d’une chambre consulaire, qui copréside aujourd’hui la commission « Economie des territoires » de l’association d’élus France Urbaine.

 

Courrier des Maires : l’absence de vague de dépôts de bilan et de liquidations judiciaires au sortir de la crise sanitaire, et la baisse continue de la vacance commerciale, permettent-elles de dire que les centres-villes commerçants français sont définitivement sauvés ?

Michèle Lutz : C'est un peu tôt. Je dirais plutôt : jusqu'ici, tout va bien. Du moins dans les villes grandes et moyennes, où l'on constate plus d’enseignes qui ouvrent que d’enseignes qui ferment, sur la période récente. Nombre de commerçants bénéficient de dispositifs nationaux (Action cœur de ville) ou locaux (aide à la digitalisation des commerces, managers de centre-ville, etc)[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS

Nous vous recommandons

La voie vers une mobilité propre est encore semée d’obstacles

La voie vers une mobilité propre est encore semée d’obstacles

L’engagement des collectivités au service des nouvelles mobilités décarbonées était au menu du congrès de la Fédération des collectivités concédantes et régies (FNCCR), du 27 au 29 septembre 2022 à Rennes. Si la voiture...

[Edito] Commerce : l'heure des grandes manœuvres

[Edito] Commerce : l'heure des grandes manœuvres

Action Cœur de ville : Sénat et Cour des comptes pointent une évaluation insuffisante

Action Cœur de ville : Sénat et Cour des comptes pointent une évaluation insuffisante

Où est passé l’Etat territorial ?

Où est passé l’Etat territorial ?

Plus d'articles