Abonné

Le maire et les opérations funéraires

Auteur associé

Sujets relatifs :

, ,
Le maire et les opérations funéraires

10314630.GRP.indd

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Mission on ne peut plus délicate, puisqu’elle renvoie généralement à des instants douloureux pour les familles, l’activité funéraire n’en demeure pas moins un service public essentiel rendu à la population. Rappelons que plus de 600 000 personnes en moyenne décèdent chaque année en France. Le maire occupe depuis l’origine un rôle central dans l’organisation, la surveillance et même parfois la prise en charge des sépultures. Son intervention s’est même souvent révélée décisive dans la mise en œuvre des règles spécifiques liées à la crise sanitaire. Les élus doivent cependant composer aujourd’hui avec de nouveaux usages et de nouvelles attentes. En parallèle, le secteur concurrentiel propose de plus en plus de services, ce qui ne facilite pas toujours l’information des usagers notamment quant au coût réel de ces différentes prestations. 50 questions-réponses pour maîtriser les pouvoirs du maire et, le cas échéant, de l’intercommunalité, en matière funéraire.

Par Pierre-Yves Nauleau, avocat-directeur du pôle collectivités locales (Centaure avocats)

LES ACTEURS

Quel est le rôle du maire en matière funéraire ?

Le maire doit faire en sorte que les habitants de sa commune puissent avoir accès à un service de pompes[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS