Abonné

Le futur du tourisme d’affaires après la Covid-19 : moins fréquent mais plus durable

Isabelle Jarjaille
Le futur du tourisme d’affaires après la Covid-19 : moins fréquent mais plus durable

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

La crise sanitaire n’a pas épargné, loin de là, le secteur évènementiel et à travers lui la niche du tourisme d’affaires, en sous-activité depuis plus de deux ans maintenant. Les collectivités commencent à repenser leur offre pour tenter de maintenir l'activité de leurs centres des congrès et autres parcs des expos. Seul moyen de s'adapter à une demande qui s'annonce moins forte mais plus exigeante, à l’avenir, notamment d'un point de vue écologique et technologique.

 

Le blues du businessman va-t-il gagner les élus et exploitants de centres de congrès ? « En 2020, les recettes du secteur ont chuté de 80 %, expose Perrine Edelman, directrice associée de Coach Omium, cabinet de conseil spécialisé sur le tourisme d'affaires. Ça a redémarré un peu en dents de scie, en 2021. Et ça a l'air de pas mal repartir cette année, mais nous n'avons pas de notion de volumes sur les années à venir. »

Sur le terrain, les retours des élus s’avèrent tout aussi mesurés. « L’activité n’est pas revenue à la normale lors du premier trimestre 2022, constate la présidente du Grand Annecy, Frédérique Lardet. Nous avons abandonné un projet de nouveau Centre des congrès avant la crise sanitaire, bien nous en a pris ! Si on fait le parallèle avec[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS

Nous vous recommandons

En proie à l'ubérisation, les villes feront-elles plier les plateformes numériques et l'Etat ?

En proie à l'ubérisation, les villes feront-elles plier les plateformes numériques et l'Etat ?

Face aux externalités négatives d’Airbnb, Deliveroo, Gorillas, Uber et autre Waze sur le tissu urbain et aux menaces que ces plateformes font peser à plus long-terme, des élus locaux sonnent le tocsin. Du département de...

29/11/2022 | SocialEmploi
En Touraine, une transition énergétique citoyenne

En Touraine, une transition énergétique citoyenne

Didier Migaud : « Les élus locaux sont plus exposés aux lobbys que les élus nationaux »

Didier Migaud : « Les élus locaux sont plus exposés aux lobbys que les élus nationaux »

Caroline Cayeux quitte le Gouvernement, remplacée par Dominique Faure

Caroline Cayeux quitte le Gouvernement, remplacée par Dominique Faure

Plus d'articles