Abonné

« La suppression de la parité “miroir” dans les intercommunalités est très dommageable »

« La suppression de la parité “miroir” dans les intercommunalités est très dommageable »

© E.J.L.

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

La proposition de loi d’Élodie Jacquier-Laforge, députée (Modem) de l’Isère, visant à établir la parité femmes/hommes dans les communes de moins de 1 000 habitants a été adoptée en commission le 26 janvier. Le texte assouplit également le nombre de conseillers municipaux minimum à atteindre, mais le volet intercommunal a été retoqué. Et le calendrier parlementaire s'avère très serré... Décryptage avec la députée.

Malgré tous les efforts déployés , plus de 80 % des maires sont des hommes, ainsi que 89 % des présidents d’EPCI. Dans le même temps, 71 % des communes comptent moins de 1 000 habitants. Votre proposition de loi vise donc à étendre la parité femmes/hommes à ces communes. Que prévoient précisément les articles qui ont été adoptés en commission ?

L’article 1, qui étend le scrutin de liste paritaire aux communes de moins de 1000 habitants, a été adopté. Il autorise également le dépôt de listes incomplètes, comportant deux candidats de moins que l’effectif total du conseil municipal. Parallèlement, l’article 2 crée une nouvelle strate pour les communes de 500 à 999 habitants. Pour celles-ci, le nombre de conseillers municipaux est réduit de deux, passant de 15 à 13. L’article 3 déroge au principe de complétude[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS

Nous vous recommandons

« Anticiper à quoi ressemblera le commerce de demain s'avère très difficile »

« Anticiper à quoi ressemblera le commerce de demain s'avère très difficile »

Professionnel de l’immobilier commercial, Emmanuel Le Roch dirige la fédération Procos, qui représente les enseignes du commerce retail (équipements de la maison, de la personne, etc) et connue pour avoir tiré la sonnette d'alarme sur...

L’éternel retour du conseiller territorial agite le Landerneau des élus locaux

L’éternel retour du conseiller territorial agite le Landerneau des élus locaux

« Le vote des fonctionnaires tend à se rapprocher de celui du secteur privé »

« Le vote des fonctionnaires tend à se rapprocher de celui du secteur privé »

Vert Marine : « Le délégataire n’avait pas le droit de fermer ses piscines »

Vert Marine : « Le délégataire n’avait pas le droit de fermer ses piscines »

Plus d'articles