Abonné

La République en marche lance sa campagne des municipales avec 19 premiers candidats

Aurélien Hélias

Sujets relatifs :

, ,
La République en marche lance sa campagne des municipales avec 19 premiers candidats

Le 18 juin 2019, La République en marche présentait ses premiers candidats investis aux municipales.

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Le parti présidentiel a présenté le 17 juin une première salve de candidats têtes de listes aux prochaines élections municipales de mars 2020 dont plusieurs sont d'actuels élus locaux, ex-PS, ex-LR ou centristes. Mais davantage qu’un nombre de villes remportées au nom d'En marche, LREM ambitionne de multiplier par cinq le nombre total de ses conseillers municipaux, qui plafonne aujourd’hui à 2 000.

Des anciens maires et des primo-candidats, des ex-PS, ex-UMP et des centristes, des chefs d’entreprises, des associatifs et des avocats, dans de petites villes comme de grandes agglos... En présentant ses 19 premiers candidats officiellement investis pour les municipales de mars 2020, La République en marche a pris grand soin d’avancer un panel le plus diversifié possible. Certains noms étaient pressentis, notamment chez ceux déjà en place, comme Denis Thuriot, à Nevers (Nièvre).

Parmi les autres élus actuels investis, on compte aussi Raphaël Bernardin, historiquement le premier (et l’un des rares) maires En marche puisqu’élu sous cette étiquette à Saint-Sulpice-la-Pointe (Tarn) lors d’une élection anticipée dans sa commune. Ou encore le maire d’Alençon (Orne) Emmanuel Darcissac, élu sur la liste PS en 2014 et devenu maire en 2017 en[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS