Abonné

La réouverture des musées aux mains de la justice administrative

Aurélien Hélias

Sujets relatifs :

, ,
La réouverture des musées aux mains de la justice administrative

Exposition photo dans un musée

© Adobe Stock

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Saisis en référé, les tribunaux administratifs de Limoges et de Montpellier ont suspendu la réouverture respective des musées d'Issoudun et de Perpignan. Mais les maires à l'origine de ces réouvertures espèrent une autre décision sur le fond...

Le maire de Perpignan Louis Alliot (RN) avait été le premier à s’affranchir du décret gouvernemental n° 2020-1310 du 29 octobre 2020 interdisant l’ouverture des musées, en rouvrant le 9 février les portes de quatre musées de la cité occitane au nom de « l’amélioration du contexte sanitaire » localement. Puis ce fut au tour du musée de l’Hospice Saint-Roch à Issoudun (Indre) de retrouver son public avec des jauges réduites. Une ouverture très commentée dans la mesure où l’élu l’ayant autorisé n’est autre que…. le premier vice-président de l’association des maires de France. André Laignel (PS) justifiait sa décision par le fait que les lieux culturels ne seraient pas des lieux de contamination majeurs.

Lire aussi : Ouverture des lieux culturels : la fronde des maires prend de l’ampleur

Opposition des préfets

Mais les représentants de l’Etat dans chacun des deux départements sont rapidement intervenus, les préfets attaquant en référé ces ouvertures au tribunal[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS