Abonné

[Edito] La procrastination écologique

[Edito] La procrastination écologique

© Adobe stock

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

L'annonce par Elisabeth Borne de « France Nation verte » est arrivée bien tard, de même que celle le 14 novembre du choix de la région Sud comme laboratoire de la planification écologique. Et le précédent du plan de sobriété énergétique fait craindre une action trop timide...

Il aura fallu attendre six mois depuis que le candidat Macron a opportunément fait sienne la planification écologique durant l’entre-deux tours de la présidentielle, entrecoupés d’un été marqué par de nombreux épisodes de canicules et de sécheresses, pour obtenir quelque chose d’un tant soit peu tangible. La Première ministre a enfin lancé, le 21 octobre, la planification écologique. Ou, tout du moins, a-t-elle levé un voile sur la méthode de « France Nation verte », faite de concertations sectorielles et avec la volonté, maintes fois répétée, d’avancer par étapes. Prudence légitime, souci d’avancer de manière organisée ou procrastination déplacée ?

Petit bras. Certes, Elisabeth Borne a affiché sa volonté d’« agir sur tous les fronts », en engageant « des changements radicaux dans nos manières de produire, de consommer, d’agir ». Mais l’insistance de la locataire de Matignon à segmenter le calendrier, les consultations – « dans[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS

Nous vous recommandons

Didier Migaud : « Les élus locaux sont plus exposés aux lobbys que les élus nationaux »

Didier Migaud : « Les élus locaux sont plus exposés aux lobbys que les élus nationaux »

Deux ans et demi après le début du mandat municipal, le président de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP), Didier Migaud, fait le bilan des obligations déclaratives des élus locaux, mais aussi de la...

Eric Dupond-Moretti : « Le dialogue avec les élus est désormais une priorité des procureurs »

Eric Dupond-Moretti : « Le dialogue avec les élus est désormais une priorité des procureurs »

« La culture déontologique globale n’existe pas encore dans les collectivités »

« La culture déontologique globale n’existe pas encore dans les collectivités »

« Les conflits internes aux enjeux écologiques vont se multiplier »

« Les conflits internes aux enjeux écologiques vont se multiplier »

Plus d'articles