Abonné

La nouvelle évaluation environnementale

Auteur associé
La nouvelle évaluation environnementale

Protéger l'environnement

© Phovoir

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Dans le contexte de la mise en conformité du droit national par rapport à celui de l’Union européenne, le régime de l’évaluation environnementale a fait l’objet de réformes récentes. Ainsi, l’article 106 de la loi n° 2015-990 pour la croissance, dite loi « Macron », habilite le gouvernement à légiférer par ordonnance, afin de modifier les règles applicables pour une nouvelle génération de projets.

Par Mathilde du Besset, avocate au barreau de Paris

1 - Aux sources

Le processus. Pour demander l’évaluation environnementale de son projet, le maître d’ouvrage doit élaborer un rapport d’évaluation des incidences sur l’environnement et réaliser toute une série de consultations prévues par les textes. L’ensemble des informations présentées dans l’étude d’impact et reçues dans le cadre des consultations effectuées par le maître d’ouvrage est examiné par l’autorité compétente pour autoriser le projet (art. L.122-1 du Code de l’environnement).

Les facteurs analysés. Les incidences appréciées sont celles directes et indirectes d’un projet sur les facteurs suivants : population et santé humaine ; biodiversité ; terres, sol, eau, air et climat ; biens matériels, patrimoine culturel et paysage. Sont englobées[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS