Abonné

« La défiance politique face à l’Etat incarne le malaise démocratique »

« La défiance politique face à l’Etat incarne le malaise démocratique »

© P. Marais/ Le Courrier

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Dans un contexte de crises larvées et d'abstention croissante aux élections, comment analyser la campagne pour la présidentielle ? Spécialiste des relations entre administration et politique, le chercheur au CNRS et politologue Luc Rouban explore les conséquences de la défiance croissante envers le politique et l’Etat.

Comment a évolué durant ce quinquennat la perception qu’ont les Français de l’Etat ?

La crise sanitaire a mis en évidence le fait que l’Etat, que l’on croyait autoritaire mais efficace, s’est révélé fragile, peu efficace, trop éclaté et entretenant des concurrences, entre ses agences et les ministères, mais aussi avec les collectivités. On ne savait plus durant la crise qui était responsable de quoi ! On savait les services publics affaiblis et voilà que le secteur hospitalier est apparu lui aussi en grande difficulté. La crise a permis une prise de conscience du bilan très négatif de toutes les réformes managériales : 20 ans de réforme de l’Etat pour en arriver là ! Plus grave encore, le secteur hospitalier n’attire plus comme les secteurs de la police et du régalien avant lui.

Quid de la perception des fonctionnaires d’Etat ou territoriaux : la crise a-t-elle amélioré la perception de leur rôle ?

En[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS

Nous vous recommandons

Multiplication des violences contre les élus : un mal démocratique irrémédiable ?

Multiplication des violences contre les élus : un mal démocratique irrémédiable ?

Constatant l'augmentation des agressions et menaces plus ou moins violentes visant le personnel politique, le philosophe Jean-Baptiste Juillard rappelle, amer, que le phénomène n'a rien de nouveau. La condamnation de ces actes, comme les...

« L'ancrage territorial n'a jamais été un critère de sélection du Premier ministre »

« L'ancrage territorial n'a jamais été un critère de sélection du Premier ministre »

« Nous allons vers des sécheresses plus longues que le stockage de l’eau ne fait qu’aggraver »

« Nous allons vers des sécheresses plus longues que le stockage de l’eau ne fait qu’aggraver »

Le débat démocratique, solution… à la crise démocratique ?

Le débat démocratique, solution… à la crise démocratique ?

Plus d'articles