Abonné

La décharge classée "site orphelin" va exiger trente ans d’effort

La rédaction
La décharge classée

Décharge, déchets, pollution

© The Commons-Flick

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

A peine élue, la maire d’Audenge fait face au symbole d’une gestion «écologique» aussi ancienne que hasardeuse : une montagne de déchets à ciel ouvert…

Article publié dans "le Courrier des maires et des élus locaux, n° 271, septembre 2013

Dès son élection, la maire d’Audenge (Gironde), Nathalie Le Yondre, a pris ce dossier en plein visage. Les autorités l'ont sommée de remettre en état les 40 hectares de décharge, tout juste fermés, sous peine de conséquences juridiques et pénales graves !

En 2008, face à la défaillance de l’exploitant (Edisit), la commune est juridiquement considérée comme seule responsable du site.  « A peine arrivée j’ai reçu des injonctions de l’Etat, des courriers de mise en demeure. J’étais au courant de la problématique du centre d’enfouissement technique (CET), mais je ne connaissais pas tout dans ce dossier énorme et complexe. Il a fallu que j’agisse sur plusieurs fronts », explique la maire. Elle doit trouver des solutions d’urgence et un plan à long terme pour faire cesser les pollutions tout en se protégeant juridiquement et en redressant les finances du village.

Forte hausse des impôts

« Dans les dix jours de mon élection on m’a demandé d’augmenter de 40 % les impôts pour[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS