Abonné

La crise sanitaire inspire les présidents de départements

Hugo Soutra

Sujets relatifs :

, ,
La crise sanitaire inspire les présidents de départements

carte-departements-france1

© Wikimedia/SuperManu

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Les conseils départementaux ont été en première ligne au cours de la crise sanitaire, au même titre que d'autres collectivités locales. Si bien qu'à l’heure du bilan, Dominique Bussereau, président de l’Assemblée des départements de France (ADF) et président du conseil départemental de Charente-Maritime, souhaite influer sur la future loi « 3D » : leur rôle et leurs compétences dans l'organisation territoriale française mériterait d'être accru selon lui.

Auditionné, mardi 9 juin, par le Sénat dans le cadre de la mission d’information sur le rôle, la place et les compétences des départements au sein des régions fusionnées, Dominique Bussereau a fait le choix de démarrer son propos liminaire sur une anecdote. À ses yeux, elle révèle « l’improvisation » qui fut à l’œuvre au sein du gouvernement au moment de créer des régions fusionnées en 2015.

Bien informé, Dominique Bussereau décrit aux sénateurs une « discussion » dans un coin de bureau, sans préciser qui était autour de la table ce soir-là à Paris : « La région Poitou-Charentes, auquel appartenait mon département de Charente-Maritime, était jusqu’à minuit rattachée à Pays de la Loire, puis il y a eu un basculement vers 1h du matin… et jusqu’à[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS