Abonné

La collectivité européenne d'Alsace veut tracer sa route en solitaire

Aurélien Hélias

Sujets relatifs :

, ,
La collectivité européenne d'Alsace veut tracer sa route en solitaire

Riquewihr, village d'Alsace

© Adobe:pigprox

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Sous l'impulsion de son président Frédéric Bierry, la collectivité européenne d'Alsace lance une consultation pour retrouver le rang de région pleine et entière dont elle bénéficiait avant d'être intégrée en 2015 au Grand Est. Une consultation, dont le verdict ne s'imposera pas juridiquement, est lancée auprès des Alsaciens.

C’était écrit… moins d’un an après sa création officielle sur les cendres des départements Bas-Rhin et du Haut-Rhin, la collectivité européenne d’Alsace (CEA) passe à l’étape suivante et réclame de devenir indépendante de sa région de rattachement, le Grand-Est. C’est le sens de la « grande consultation citoyenne » qu’a décidé de lancer le patron de la collectivité alsacienne, Frédéric Bierry, qui a annoncé cette consultation le 21 décembre au siège de la collectivité, à Strasbourg.

Jusqu’au 15 février 2022, les Alsaciens seront donc invités à répondre à cette question : « L'Alsace doit-elle sortir du Grand Est pour redevenir une région à part entière ? ». « Si les habitants s’expriment à une grande majorité pour un retour de l’Alsace comme une région à part entière, avec toutes les compétences qui en découlent », Frédéric Bierry annonce qu’il « sollicitera[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS