Abonné

L'Observatoire de l'éthique publique à l'assaut des indemnités et avantages des élus locaux

Aurélien Hélias

Sujets relatifs :

, ,
L'Observatoire de l'éthique publique à l'assaut des indemnités et avantages des élus locaux

euros-symbole

© Phovoir

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Renforcer le cadre et la transparence des indemnités et avantages en nature des élus locaux : l'Observatoire de l'éthique publique prend position sur un chapitre qu'il juge insuffisamment réglementé. Des frais de représentation au mandat spécial, des modulations des indemnités aux dons, le détail des préconisations des chercheurs Aurore Granero et Benjamin Morel.

Le sujet avait été au cœur des débat sur la loi Engagement et proximité finalement adoptée le 27 décembre 2019, il ressurgit à l’occasion d’une note réalisée par l’Observatoire de l’éthique publique : les indemnités et avantages en nature des élus locaux. Mais cette fois-ci, il est moins question de la nécessité ou non de relever telles ou telles indemnités, ce sur quoi s’était concentré le législateur, mais de renforcer leur encadrement et la transparence de l’information.

« Les récentes enquêtes d’opinion montrent l’attachement des Français à leurs élus locaux, notamment à leurs maires. Est-ce pour autant le signe d’une éthique publique plus ancrée dans le champ politique local ? », s’interrogent les deux auteurs de la note, Benjamin Morel, politologue et maitre de conférences à l’Université Paris II Panthéon-Assas, et Aurore Granero, maitre[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS