Abonné

L’intelligence artificielle, révolution contestée de la vidéosurveillance

L’intelligence artificielle, révolution contestée de la vidéosurveillance

© Adobe stock

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Reconnaître automatiquement des personnes dans l’espace public, déclencher des alertes en cas de comportement suspect, verbaliser en temps réel les auteurs de délits routiers…. Les technologies d’intelligence artificielle explosent. Mais ces outils puissants au cadre légal mal défini posent la question du respect des libertés publiques.

Analyse en temps réel de l’image, lecture de plaque, alerte en cas d’incident... A l’intérieur du Centre de supervision urbain (CSU) de Libourne (33) se dessine la police municipale du futur. Ces dernières années, la petite commune de Gironde, à peine 25 000 habitants, a décidé de doper sa vidéoprotection à grands coups d'algorithmes. « Nous avons mis en place des caméras avec intelligence artificielle, explique le maire Patrick Buisson. Elles nous permettent d'analyser le flux des images, le nombre de personnes dans un endroit. Nous pouvons aussi configurer le logiciel pour avertir en temps réel les opérateurs de certaines situations difficiles. »

Reconnaissance automatisée

Le dispositif est aussi capable de lire sans aucun temps de latence les plaques des automobilistes filmés. « Nous faisons ensuite remonter l'information à la gendarmerie locale avec qui nous échangeons sur un canal radio[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS

Nous vous recommandons

La charte de la fraternité et de la citoyenneté attend les maires

La charte de la fraternité et de la citoyenneté attend les maires

Les maires et présidents d’intercommunalités sont invités à signer la charte de la Citoyenneté et de la Fraternité conçue par l’Observatoire national de l’action sociale, et à engager des initiatives en ce sens le 15...

A Alès, une solution amiable pour racheter des maisons en zone inondable

A Alès, une solution amiable pour racheter des maisons en zone inondable

Quand une collectivité paye les autosolistes pour qu'ils s'ouvrent au co-voiturage

Quand une collectivité paye les autosolistes pour qu'ils s'ouvrent au co-voiturage

Kiné et maire, Jérôme Lefèvre soigne les maux de Commercy

Kiné et maire, Jérôme Lefèvre soigne les maux de Commercy

Plus d'articles