Abonné

L'Inrap valorise le patrimoine, pour un aménagement citoyen

jmoulin
L'Inrap valorise le patrimoine, pour un aménagement citoyen

inrap-dijon

© Inrap/Astrid Couilloud

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

La réalisation d'un aménagement - public ou privé - s'accompagne de la protection du patrimoine, prévue par la loi en plusieurs étapes. D'abord, l'Etat peut prescrire un diagnostic archéologique. Celui-ci est alors réalisé soit par l'Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap), soit par le service d'une collectivité territoriale, à condition d'être agréé par l'Etat. Ensuite, selon les résultats, une fouille sera ou non commandée. Comme les fouilles sont ouvertes à la libre concurrence entre opérateurs, elles peuvent être réalisées par les équipes de l'Inrap, par des services territoriaux ou par des opérateurs privés. Au-delà de l'enjeu que représente la construction d'un aménagement, ces fouilles et leurs résultats peuvent aussi présenter un intérêt non négligeable pour une commune, grande ou petite, s'ils sont bien valorisés.

Photo : Visite d'une classe d'école sur le chantier du tramway de Dijon, en 2010. La fouille a livré une tour construite en 1523, élevée sur une tour plus ancienne.

1. Quand réaliser des fouilles archéologiques préventives ?

Les diagnostics archéologiques sont financés par la redevance d'archéologie préventive (RAP), due par toute personne promettant des travaux d'aménagement[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS