Abonné

L’Inrae lance un observatoire des systèmes alimentaires territorialisés

L’Inrae lance un observatoire des systèmes alimentaires territorialisés

© Flickr-CC-L.Legay

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

L'Institut national de recherche pour l'agriculture, l'alimentation et l'environnement souhaite faire de cet observatoire un outil d’aide à la décision pour les acteurs locaux souhaitant mettre en place des circuits courts. Une base de donnée « ouverte et participative » qui devrait notamment servir les projets alimentaires territoriaux des collectivités locales.

La crise sanitaire est passée par là et avec elle un regain d’intérêt pour la consommation de produits locaux. Face au « manque et à la disparité des données sur la production, la transformation, la logistique et la distribution dans des circuits courts et de proximité », le Réseau mixte technologique Alimentation locale, co-animé par l’Institut national de recherche pour l'agriculture, l'alimentation et l'environnement et le Centre d'initiatives pour valoriser l'agriculture et le milieu rural (Civam), ont annoncé le 23 février la création d’un Observatoire des systèmes alimentaires territorialisés baptisé ObSAT. Celui-se veut être un outil numérique d’aide à l’action et à la décision mettant à disposition « des données fiables et actualisées aux agriculteurs et à l’ensemble des acteurs des filières et des territoires qui souhaitent développer des circuits[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS

Nous vous recommandons

Le député, un « élu local » à géométrie variable

Le député, un « élu local » à géométrie variable

Accusés par les ruraux de les sous-représenter, les députés auraient-ils par nature mathématique un tropisme urbain ? A l’examen des chiffres, la réalité s’avère bien moins tranchée pour ces représentants de la Nation...

« La santé est devenue, pour un temps au moins, l’affaire de tous ! »

« La santé est devenue, pour un temps au moins, l’affaire de tous ! »

Gouvernement Borne : les territoires et l’écologie écartelés entre quatre ministères

Gouvernement Borne : les territoires et l’écologie écartelés entre quatre ministères

Gouvernement Borne : 27 ministres dont seulement la moitié de nouveaux visages

Gouvernement Borne : 27 ministres dont seulement la moitié de nouveaux visages

Plus d'articles