Abonné

L’Indre-et-Loire promeut la participation cantonale

Aurélien Hélias
L’Indre-et-Loire promeut la participation cantonale

Budget participatif Indre-et-Loire

© CD37

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Installation de ruches, réaménagement du CDI, création d’un atelier de réparation des vélos…. 350 projets ont été proposés sur la plateforme par les Tourangeaux. Pour cette première édition du budget participatif, le département a débloqué 1,4 million d’euros. Un projet porté par Jean-Gérard Paumier, 67 ans, président de l'exécutif d'Indre-et-Loire depuis 2016.

La démocratie participative, un outil réservé à l’hyper-proximité des communes ? « L’idée, c’est que les citoyens puissent voir comment le département peut les concerner directement », s’inscrit en faux Jean-Gérard Paumier, président de l’exécutif d’Indre-et-Loire, à l’initiative du budget participatif mis en place sur le département. Loin d’être une idée nouvelle (80 villes comme Paris ou Rennes le proposent), ouvrir une partie du budget aux suggestions des habitants est plutôt rare à cette échelle. L’Indre-et-Loire est l’un des premiers départements à avoir lancé ce projet en France.

« J’ai regardé ce qui s’est fait dans le Gers (premier département avec un budget participatif en 2018, NDLR). Nous avons innové avec l’ajout de la catégorie des moins de 18 ans », poursuit l’élu. Le budget participatif en Touraine est en effet scindé[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS