Abonné

L’hydrogène vert, nouvel eldorado pour décarboner les mobilités ?

Emilie Veyssié
L’hydrogène vert, nouvel eldorado pour décarboner les mobilités ?

© adobe stock

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Malgré des financements existants, l'énergie issue de l'hydrogène vert n'est pas encore rentable et aura besoin d’une forte industrialisation, de la multiplication des usages et d’un bon maillage territorial pour se déployer. Nos conseils.

Un plan à 7 milliards ­d’euros (1) pour développer la filière hydrogène, c’est la stratégie choisie par le gouvernement pour décarboner l’industrie et les transports français et ainsi atteindre ses objectifs de neutralité carbone en 2050 (2). Aujourd’hui, l’hydrogène est utilisé dans l’industrie pétrolière et chimique, il est carboné car produit à partir ­d’hydrocarbures fossiles et rejette 9 millions de tonnes de CO2 par an.

L’hydrogène décarboné ou bas carbone, lui, provient du mix énergétique et n’émet pas ou peu de C02 lors de sa production. Il existe même de l’hydrogène vert qui, produit uniquement à partir d’énergies renouvelables et n’émettant pas ou peu de C02 au cours de sa production, offre une alternative (3) encore plus vertueuse. Les deux sont produits par électrolyse.

Multiples atouts. L’hydrogène renouvelable ou bas carbone coche toutes les cases : il peut alimenter voitures, bus, cars, camions, trains, avions et même bateaux équipés des piles[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS

Nous vous recommandons

Vallée de la Roya : deux ans après la tempête Alex, la renaissance de l’arrière-pays niçois

Vallée de la Roya : deux ans après la tempête Alex, la renaissance de l’arrière-pays niçois

Les 2 et 3 octobre 2020, la tempête Alex dévastait les vallées de la Tinée, de La Vésubie et de la Roya dans les Alpes-Maritimes. Les crues torrentielles faisaient dix morts, huit disparus et laissaient l’arrière-pays niçois exsangue....

Travailler avec les associations de commerçants pour structurer les animations et innover

Travailler avec les associations de commerçants pour structurer les animations et innover

La charte de la fraternité et de la citoyenneté attend les maires

La charte de la fraternité et de la citoyenneté attend les maires

A Alès, une solution amiable pour racheter des maisons en zone inondable

A Alès, une solution amiable pour racheter des maisons en zone inondable

Plus d'articles