Abonné

L'heure d'injecter de la santé dans les politiques publique locales d'urbanisme

Aurélien Hélias

Sujets relatifs :

, ,
L'heure d'injecter de la santé dans les politiques publique locales d'urbanisme

Urbanisme et santé

© Adobe Stock

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Longtemps implicites, comme masquées par l’environnement, les questions de santé émergent dans la planification stratégique. Plan local d'urbanisme et Scot en tête.

«Le rapport de l’élu à la santé ? Il se résume bien souvent à une question : vais-je avoir suffisamment de médecins pour que ma population puisse se soigner correctement ? » Maire de Roost-Warendin (6 099 hab., Nord) depuis 2006, Lionel Courdavault (DVG) se sent d’autant plus libre de l’affirmer qu’il a longtemps raisonné ainsi. « Puis, à force de discuter avec les professionnels de santé, nous en sommes arrivés à une autre question : que puis-je faire dans ma ville pour que les gens se rendent moins souvent chez leur médecin ? Pour qu’ils bougent davantage ou respirent un air plus sain… »

Réduire les polluants et autres nuisances (bruit…) ou promouvoir des comportements favorables à la santé individuelle, en lien avec l’activité physique ou l’alimentation, c’est justement l’enjeu du réseau français des villes-santé de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). « Il s’agit d’intégrer la santé dans toutes les politiques locales comme l’habitat, les transports, la cohésion sociale, la petite enfance ou l’urbanisme », insiste Yannick Nadesan,[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS