Abonné

L’extension d’un centre commercial n’induit pas forcément d’« effet sur l’animation de la vie urbaine »

Aurélien Hélias
L’extension d’un centre commercial n’induit pas forcément d’« effet sur l’animation de la vie urbaine »

© Epareca-P.Caumes

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Par une requête du 4 juin 2019 et deux mémoires du 28 mai et 24 septembre 2020, la société Planet'Indigo Saint-Jean-de-Védas demandait à la CAA de Marseille d'annuler l'arrêté du 29 avril 2019 par lequel le maire de Montpellier octroyait à la société Odysseum un permis de construire valant autorisation d'exploitation commerciale. Dans son argumentaire, Planet'Indigo invoque un article du code du commerce qui impose pour toute autorisation commerciale de prendre en compte des critères d’aménagement du territoire, de respect de l’animation de la vie urbaine et de développement durable. Des critères que le juge, faute de développements détaillés dans le code du commerce, a ­interprétés au détriment du requérant.

Création, extension ou aménagement : la sortie de terre d’un centre commercial ou sa transformation ne peut se faire dans n’importe quelles conditions, le code du commerce, notamment, encadrant fortement ces opérations d’aménagement. C’est forte de ce cadre et sûre de son fait que la société Planet'Indigo Saint-Jean-de-Védas avait demandé à la cour administrative d’appel de Marseille d'annuler l'arrêté du 29 avril 2019 par lequel le maire de Montpellier délivrait un permis de construire valant autorisation[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS

Nous vous recommandons

Maltraitances en Ehpad : quelles responsabilités pour les départements ?

Maltraitances en Ehpad : quelles responsabilités pour les départements ?

La maltraitance au sein des établissements hébergeant des personnes âgées dépendantes expose bien évidemment leurs gestionnaires, qu’il s’agisse d’associations, de sociétés ou d’établissements publics, à l’engagement de...

10/01/2023 | DécentralisationSanté
Un trophée à 1 000 euros par habitant, le prix de la « France moche »

Un trophée à 1 000 euros par habitant, le prix de la « France moche »

Evaluation environnementale des projets locaux : le Conseil d’Etat conforte le rôle du préfet de région

Evaluation environnementale des projets locaux : le Conseil d’Etat conforte le rôle du préfet de région

La rénovation énergétique du bâti public, un devoir d’exemplarité

La rénovation énergétique du bâti public, un devoir d’exemplarité

Plus d'articles