Abonné

L’explosion du marché foncier rural a dopé l’artificialisation des sols en 2021

L’explosion du marché foncier rural a dopé l’artificialisation des sols en 2021

© adobe stock

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Alors que les conférences des schémas de cohérence territoriale (Scot) s’attèlent pour mettre en place les objectifs du zéro artificialisation nette (ZAN) des sols, les projets de constructions ont explosé en 2021. C’est la révélation inattendue de l’étude annuelle de la fédération nationale des sociétés d’aménagement foncier et d’établissement rural (Safer).

Les chiffres sont autant inquiétants qu’indiscutables. L’étude de la fédération nationale des Safer s’appuie en effet sur les données transmises chaque année par les notaires. Or, en 2021, les transactions ont bondi de 25,7 %, soit 33 600 ha de terres. « Un niveau inégalé depuis 10 ans » souligne l’étude. Ce sont les personnes morales privées qui représentent le tiers de cette surface et plus de la moitié en valeur, suivent ensuite les particuliers (26,6 %) et le secteur public (16,6 %). La valeur augmente aussi fortement (+ 29,1 %) et dépasse pour la première fois les 6 milliards d’euros.

Pour Emmanuel Hyest, président de la fédération, agriculteur et adjoint au maire en charge de l’urbanisme à Gisors (Eure), c’est une mauvaise surprise. « On ne s’y attendait pas. Cela fait 15 ans que nous alertons sur l’enjeu de société que représente la protection des[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS

Nous vous recommandons

Transports publics : moins d’usagers mais plus de dépenses contraintes

Transports publics : moins d’usagers mais plus de dépenses contraintes

Selon l’enquête réalisée par l’Observatoire des mobilités, l’utilisation des transports collectifs peine à retrouver son niveau d’avant la crise sanitaire. Certains usagers ont en effet opté pour l’autosolisme pendant la...

Franchises et succursales : comment les petites villes relèvent la tête

Franchises et succursales : comment les petites villes relèvent la tête

La voie vers une mobilité propre est encore semée d’obstacles

La voie vers une mobilité propre est encore semée d’obstacles

[Edito] Commerce : l'heure des grandes manœuvres

[Edito] Commerce : l'heure des grandes manœuvres

Plus d'articles