Abonné

L’Etat entend remodeler le commerce de demain

Aurélien Hélias

Sujets relatifs :

, ,
L’Etat entend remodeler le commerce de demain

Galerie commerciale

© Adobe stock

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Avec l’organisation d’Assises du commerce ce mercredi 1er décembre, Bercy entend mettre sur la table tous les défis rencontrés par le commerce de détail : numérisation, transition écologique, nouveaux modes de consommation, vacance commerciale… Les élus comptent bien faire entendre leur voix sur l’aménagement commercial des centres-villes et la concurrence et les problématiques écologiques et logistiques entrainées par le e-commerce.

Anticiper au maximum pour ne pas subir, voilà le credo de Bercy à l’heure d’organiser mercredi 1er décembre des assises du commerce qui se poursuivront trois semaines durant. Ces assises avaient été annoncées le 16 septembre par Emmanuel Macron lui-même lors d’une intervention aux rencontres de l'U2P (Union des Entreprises de Proximité), avec l’objectif de « bâtir une stratégie de modernisation du secteur qui a subi de profondes transformations avec la crise sanitaire ».  Pas moins de quatre ministres sont attendus pour ouvrir les assises à Bercy : Bruno le Maire (Economie), Elisabeth Borne (Travail), Jacqueline Gouraud (Cohésion des territoires) et bien sûr Alain Griset, ministre des PME en charge du commerce et ancien président… de l’U2P.

Avec 500 000 entreprises recensées et pas loin[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS