Abonné

L’AMF au chevet des Zones de revitalisation rurale, à un an de leur extinction

L’AMF au chevet des Zones de revitalisation rurale, à un an de leur extinction

© Adobe Stock

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Alors que leur fin est programmée pour le 31 décembre 2023, les ZRR doivent être maintenues, milite l’Association des maires de France. L’AMF rêve même d’en faire le socle d’une « véritable politique de la ruralité »… et, au passage, d’en écarter la mécanique intercommunale.

Qui veut la peau des ZRR ? Le gouvernement en premier lieu. Créées en 1995, les ZRR auraient en effet fait leur temps. Mais pour l’AMF, il est au contraire urgent de les maintenir, voire de les amplifier tout en documentant leur impact. 13 669 communes sont concernées auxquelles s’ajoutent 4018 autres en régime transitoire, soit quelque 9,6 millions de Français.

Dans leur rapport, rendu public le 19 octobre au siège de l’AMF à Paris, Ludovic Rochette, maire de Brognon (Côte d’Or) et Régine Poveda maire de Meilhan-sur-Garonne (Lot-et-Garonne) proposent quinze mesures à même, selon eux, de « faire évoluer le dispositif ».

Pilotage et zonages à revoir

Parmi celles-ci, on trouve - outre le maintien au-delà du 31 décembre 2023 - la nécessité de revoir les critères pour prendre en compte la nouvelle définition de la ruralité. L’idée serait ici d’agrandir l’assiette des bénéficiaires. Ludovic Rochette juge impératif de nourrir la littérature[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS

Nous vous recommandons

Didier Migaud : « Les élus locaux sont plus exposés aux lobbys que les élus nationaux »

Didier Migaud : « Les élus locaux sont plus exposés aux lobbys que les élus nationaux »

Deux ans et demi après le début du mandat municipal, le président de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP), Didier Migaud, fait le bilan des obligations déclaratives des élus locaux, mais aussi de la...

Caroline Cayeux quitte le Gouvernement, remplacée par Dominique Faure

Caroline Cayeux quitte le Gouvernement, remplacée par Dominique Faure

Les maires pris entre deux feux financiers

Les maires pris entre deux feux financiers

La rénovation énergétique du bâti public, un devoir d’exemplarité

La rénovation énergétique du bâti public, un devoir d’exemplarité

Plus d'articles