Abonné

L’Agence de cohésion des territoires tient son directeur général, sa feuille de route attendra…

L’Agence de cohésion des territoires tient son directeur général, sa feuille de route attendra…

Yves Le Breton, directeur général de l'Agence nationale de la cohésion des territoires

© vod Senat

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Alors que les décrets d’application portant sur la création de l’agence nationale de cohésion des territoires (ANCT) sont actuellement en relecture au Conseil d’État, son futur directeur général, Yves Le Breton, était auditionné le 6 novembre par les deux chambres parlementaires, en vue de confirmer sa nomination. Face aux sénateurs, l’ancien préfet des Côtes d’Armor a défendu sa candidature, la cohérence de son parcours. Et tenté de les rassurer sur la place des élus locaux dans la gouvernance...

C’est au Sénat, dans un rapport parlementaire commis en 2017 par Hervé Maurey (Union Centriste, Eure) et par Louis-Jean de Nicolaÿ (LR, Sarthe) au sein de la commission Aménagement du territoire et développement durable qu’est née la future Agence nationale de Cohésion des territoires (ANCT) : « Un guichet unique visant à accompagner les collectivités territoriales et à rationaliser le paysage des agences étatiques ». Deux et demi plus tard, l’Agence s’apprête donc à voir le jour et c’est devant cette même commission que le directeur général pressenti était auditionné, mercredi 6 novembre. Mais Yves Le Breton  n’a finalement pas tant trouvé face à lui des sénateurs satisfaits de voir leurs travaux aboutir[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr