Abonné

Jusqu’où ira la crise du logement ?

Jusqu’où ira la crise du logement ?

© adobe

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

La crise du logement, larvée depuis plusieurs décennies, n’a fait que s’amplifier avec le Covid-19 et ses effets collatéraux. Le logement doit sortir de l’angle mort des débats. Faute de quoi, la crise pourrait rebondir tel un boomerang sur le prochain président comme sur les élus locaux.

Un silence assourdissant. Le logement est quasi absent des débats de la présidentielle. Le sujet vient seulement en 16e position des préoccupations des Français (sondage d’Elabe pour BFM, octobre 2021). En revanche, le pouvoir d’achat occupe la première place : et si le point d’accroche était celui-là ? Car les Français consacrent entre 11 et 27 % de leur budget au logement ; et jusqu’à 50 % dans les métropoles pour les ménages modestes. Motif initial de la colère des Gilets jaunes en 2018, la taxe sur le carburant n’était-elle pas l’arbre qui cache la forêt ? Le budget consacré par les ménages à l’essence traduit l’éloignement croissant entre lieux de vie et bassins d’emploi. Eloignement dû à l’inflation des prix de l’immobilier, exponentielle depuis 20 ans : + 158 % en moyenne. Quant aux loyers, ils ont aussi explosé.

La crise du logement, larvée depuis plusieurs décennies, n’a fait que s’amplifier avec le Covid-19 et ses[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS

Nous vous recommandons

Législatives 2022 : le portrait-robot de chacune des 566 circonscriptions

Législatives 2022 : le portrait-robot de chacune des 566 circonscriptions

A moins de quatre semaines du premier tour des élections législatives, le 12 juin, l'Insee a dressé le portrait-robot démographique, économique et social de chacune des 566 circonscriptions métropolitaines et d'outre-mer où se...

« L'ancrage territorial n'a jamais été un critère de sélection du Premier ministre »

« L'ancrage territorial n'a jamais été un critère de sélection du Premier ministre »

Mieux - surtout pas moins - d’Etat dans le système de santé rêvé des élus locaux

Mieux - surtout pas moins - d’Etat dans le système de santé rêvé des élus locaux

 Elisabeth Borne remplace Jean Castex à Matignon

Elisabeth Borne remplace Jean Castex à Matignon

Plus d'articles