Abonné

Jean-Christophe Fromantin, le nouveau timonier des villes moyennes

Hugo Soutra

Sujets relatifs :

, ,
Jean-Christophe Fromantin, le nouveau timonier des villes moyennes

Jean-Christophe Fromantin

© Flickr/MonTours

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Reconduit en mars dernier à la tête de Neuilly-sur-Seine, Jean-Christophe Fromantin se plaît autant aujourd’hui à jouer les théoriciens qu'à gérer son fief. Passionné d’aménagement du territoire, il s'est imposé comme l’un des principaux défenseurs des villes moyennes françaises. Dernièrement, il plaidait encore auprès du gouvernement pour que le futur plan de relance fasse la part belle à ces pôles de centralité et facilite l'exode urbain... La crise sanitaire économique pousse l’auteur de « Travailler là où nous voulons vivre » à marteler de nouveau ses idéaux à Paris comme en province, quitte à doubler s'il le faut l’association d’élus « Villes de France. »

Il n’a pas de parti. Ou plutôt, son parti, c’est sa ville, ré­pète-t-il à l’envi. Il faut dire que les habi­tants de Neuilly-sur-Seine le lui rendent bien. Jean-Christophe Fromantin a été réélu dans un fauteuil, dès le 15 mars 2020, pour un troisième mandat consécutif à la tête de cette ville « où résident une quarantaine d’ambassadeurs et la moitié des dirigeants du CAC 40 ». Lui s’étonne encore de son succès. Car ce natif de Nantes, qui a grandi à Nevers, Châteauroux puis Dunkerque, le reconnaît volontiers : « Élu par sur­prise en[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS