Abonné

Jean Castex esquisse un confinement le week-end pour 20 départements à partir du 6 mars

Aurélien Hélias

Sujets relatifs :

, ,
Jean Castex esquisse un confinement le week-end pour 20 départements à partir du 6 mars

Jean Castex lors de sa conférence de presse du 25 février 2021

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Après les agglomérations de Nice et Dunkerque, 20 départements sont sous haute surveillance et pourraient connaitre un confinement semblable à partir du week-end du 6 mars. La décision relèvera du gouvernement, après consultation des préfets avec les élus locaux concernés et sur examen des chiffres de circulation du virus dans chaque département.

Après Nice et une partie du littoral des Alpes-Maritimes, après Dunkerque, voici donc que ce ne sont non pas une dizaine de départements qui pourraient faire l’objet d’un confinement localisé le week-end, mais une vingtaine. « La situation sanitaire s’est dégradée. Après plusieurs mois se caractérisant par un plateau, le virus gagne de nouveau du terrain », n’a pu que regretter Jean Castex lors de sa conférence de presse du 25 février.

« La situation épidémiologique et hospitalière dans d’autres agglomérations suscite une vigilance maximale », a poursuivi le Premier ministre. Toute l’Ile-de-France, « une grande partie des Hauts-de-France, Provence-Alpes-Côte d’azur, le Rhône, la Drôme, la Moselle et la Meurthe-et-Moselle : 20 départements affichent à ce jours des chiffres sanitaires inquiétants : « un  niveau d’incidence élevé, autour de 250 cas ou plus pour[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS