Jean Castex en route pour la présidence de l'Agence de financement des infrastructures de transport

Jean Castex en route pour la présidence de l'Agence de financement des infrastructures de transport

© @JeanCASTEX

Emmanuel Macron propose de nommer son ancien Premier ministre à la tête de cette agence de l’Etat chargée de prioriser les projets et financements des grands projets d’infrastructures de transports. Reste à Jean Castex à convaincre les parlementaires lors de ses futures auditions, une formalité a priori.

On disait le président de la République soucieux de le conserver au gouvernement, à un autre poste que Matignon, mais que l’intéressé n’en avait pas particulièrement l’envie. C’est finalement à la tête de l’Agence de financement des infrastructures de transport de France (Afitf) que devait bientôt atterrir Jean Castex.

L’annonce en a été faite par un communiqué de l’Elysée, jeudi 6 juillet au soir, qui propose donc la nomination de l’ancien Premier ministre pour succéder à Christophe Béchu, tout juste nommé ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires.

Convaincre les parlementaires

Reste à Jean Castex à obtenir les feux verts de l’Assemblée nationale et du Sénat, une formalité tant au regard du profil consensuel de l’ancien élu de Prades que de la nature de la procédure : seul un total de votes négatifs de plus des trois cinquièmes de l’ensemble des parlementaires, députés et sénateurs, participant au vote au titre de la commission dédiée, lui barrerait la route.

Recevez vos newsletters gratuitement

FORMATIONS

Nous vous recommandons

Le Courrier des maires prend ses quartiers d'été !

Le Courrier des maires prend ses quartiers d'été !

Pause estivale oblige, le Courrier des maires interrompt ses publications sur son site web à partir du 30 juillet. Reprise prévue le 23 août. Si vous manquez de lecture cet été, retrouvez l'ensemble de nos dossiers d'actualités et...

30/07/2022 | Actualités
A Alès, une solution amiable pour racheter des maisons en zone inondable

A Alès, une solution amiable pour racheter des maisons en zone inondable

« On ne vend pas la mise en tourisme comme l’implantation d’une usine ! »

« On ne vend pas la mise en tourisme comme l’implantation d’une usine ! »

Incendies : les élus alertent sur la baisse constante des effectifs à l’ONF

Incendies : les élus alertent sur la baisse constante des effectifs à l’ONF

Plus d'articles