Investissement local : l’hémorragie devrait s’arrêter en 2016

Aurélien Hélias
Investissement local : l’hémorragie devrait s’arrêter en 2016

Investissement local

© Flickr-CC-ImagesMoney

Malgré un faible recours au levier fiscal, l'épargne des collectivités devrait reculer de 2,9 % en 2016, après un léger rebond en 2015, selon les récentes estimations de La Banque postale. Les dépenses d'investissement se stabiliseraient cette année, après la forte chute de 2014 et 2015. Un éventuel redémarrage dépendra des arbitrages de chaque collectivité et des décisions de l'Etat sur la baisse des dotations.

"Malgré un certain niveau d’incertitudes, l’année 2016 devrait voir s’interrompre l’hémorragie de l’investissement public local", indique Thomas Rougier, directeur des études de La Banque postale, le 11 mai 2016, à l’occasion de la présentation de la traditionnelle note de conjoncture du printemps.

Après une chute de 17 % entre 2013 et 2015, les dépenses d’investissement devraient connaître une évolution de l’ordre de -0,6 % en 2016 pour atteindre 48,1 milliards d’euros, soit leur montant de 2003 en euros constants.

Recevez vos newsletters gratuitement

FORMATIONS