Abonné

Intercommunalité, démocratie et finances locales : les réponses de Sébastien Lecornu

Aurélien Hélias
Intercommunalité, démocratie et finances locales : les réponses de Sébastien Lecornu

Sébastien Lecornu, nouveau ministre chargé des collectivités territoriales

© Patricia marais

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Pour le ministre chargé des collectivités, l'urgence est au bon fonctionnement du bloc communal malgré la crise sanitaire du covid-19 qui paralyse le pays et le processus électoral. De la démocratie communale à la gouvernance des EPCI en passant par les moyens financiers des collectivités, Sébastien Lecornu a répondu par visioconférence aux sénateurs de la délégation aux collectivités, qui se faisaient le relais des inquiétudes émises sur le terrain par les élus locaux. Ce qu'il faut retenir.

C'est à feu roulant de questions de parlementaires, inquiets du sort des communes et collectivités locales et de leur bon fonctionnement, auquel à répondu Sébastien Lecornu le 9 avril. En visioconférence depuis son fief de Vernon (Eure), le ministre chargé des collectivités territoriales était questionné par une vingtaine de sénateurs membres de la délégation aux collectivités du Sénat. Et les chapitres abordés ont été nombreux. Morceaux choisis.

Des services publics locaux résilients, une différenciation questionnée

« Le bloc communal est clairement le premier rempart sur cette crise » : ainsi Sébastien Lecornu a-t-il tenu à louer l’action des communes et intercos, y associant dans une certaine mesure départements et régions. Pour le[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS

Nous vous recommandons

Multiplication des violences contre les élus : un mal démocratique irrémédiable ?

Multiplication des violences contre les élus : un mal démocratique irrémédiable ?

Constatant l'augmentation des agressions et menaces plus ou moins violentes visant le personnel politique, le philosophe Jean-Baptiste Juillard rappelle, amer, que le phénomène n'a rien de nouveau. La condamnation de ces actes, comme les...

« La formation des élus permet d'accélérer le renouvellement du personnel politique »

« La formation des élus permet d'accélérer le renouvellement du personnel politique »

Ethique publique : notre guide pour les collectivités locales

Ethique publique : notre guide pour les collectivités locales

Vers une révolution électorale pour favoriser la parité dans les collectivités rurales ?

Vers une révolution électorale pour favoriser la parité dans les collectivités rurales ?

Plus d'articles