Abonné

Imposer l’évidence intercommunale dans la campagne, coûte que coûte

Hugo Soutra
Imposer l’évidence intercommunale dans la campagne, coûte que coûte

DESSIN papier 2

© Clod (dessinateur)

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

A défaut d’obtenir une légitimité directe par la population, des élus communautaires réfléchissent aux meilleures façons de faire parler de leurs institutions à l'occasion des municipales 2020. Comment élever le niveau du débat politique local et pousser les autres candidat à évoquer les sujets métropolitains ? Revue de détail des stratégies envisagées pour sensibiliser l’opinion publique aux bienfaits intercommunaux.

L’espoir n’étant plus permis, au moins n'y aura-t-il pas de déceptions en 2020… Lors des précédents scrutins, les partisans de l’intercommunalité s'étaient convaincus que les candidats aux municipales s'empareraient et feraient la pédagogie de leurs nobles enjeux de travail durant leurs campagnes. Ils disposaient de quelques arguments le laissant penser... Parce que le périmètre de ces outils de coopération n’avaient eu de cesse de s’agrandir, parce que des blocs de compétences entiers sur lesquels les citoyens avaient l’habitude de s’exprimer jusqu’ici leur avaient été transférés. Parce que les frontières administratives communales semblaient perdre en pertinence, et qu’un nouveau mode d’élection « par fléchage » était expérimenté, aussi. Pour eux, la chute n'en a été que plus grande :[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS