Abonné

Gestion prévisionnelle des emplois : prévoir les besoins pour mieux embaucher

Aurélien Hélias

Sujets relatifs :

, ,
Gestion prévisionnelle des emplois : prévoir les besoins pour mieux embaucher

Fonction publique, Gestion prévisionnelle des emplois et des compétences

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

La gestion prévisionnelle des emplois et compétences (GPEEC) aide à s’adapter aux orientations définies par les élus. Analyse des ressorts de cette démarche de pilotage dynamique des RH qui concerne toutes les collectivités territoriales et permet de s'adapter aux évolutions quantitatives et qualitatives des métiers.

Beaucoup de collectivités sont, encore aujourd’hui, à la peine en matière de prospective « ressources humaines ». « Il y a une difficulté à installer et à faire vivre une véritable gestion prévisionnelle des emplois, des effectifs et des compétences (GPEEC). Les résultats sont souvent bien en deçà des attentes », constate Laurent Dejoie, vice- président du conseil régional des Pays de la Loire. Entre la maîtrise de la masse salariale, l’accélération des départs à la retraite, les difficultés de recrutement, les mutations des métiers, la nécessaire anticipation des secondes parties de carrière… les collectivités auraient pourtant tout intérêt à s’engager dans de telles démarches.

Outil d’optimisation

Permettant d’anticiper et d’ajuster les ressources humaines aux besoins de la collectivité, « la GPEEC est un moyen de transformer les contraintes en opportunités », assure Isabelle Cossec-Petit,[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS