Abonné

François Bayrou fait l’apologie des intercommunalités et épingle les grandes régions

Aurélien Hélias
2 commentaires

2 commentaires

HERMES - 03/03/2021 14h:41

J'apprécie M. Bayrou pour certains de ses propos. Mais encore tout récemment il a prouvé qu'après s'être approché du Graal, il avait perdu de vue ce que vivent les sans dents!Je ne suis pas favorable à cette remise en cause perpétuelle de ce qu'une majorité (aujourd'hui dans l'opposition) a fait. Ce n'est pas seulement improductif mais cela éloigne également le citoyen des urnes qui en ont assez de ces combats.Le Peuple attend de ses élus qu'ils tracent une voie vers un avenir meilleur. Or voilà quarante ans que je travaille et que je n'entends de ces derniers qu'il va falloir faire des efforts, que c'est pour le bien commun, qu'après tout ira mieux, que c'est la dernière fois... et la situation se dégrade!Mais nos députés, sénateurs et personnes bien placées continuent à bénéficier de mesures que le Peuple n'imagine même pas. Je donnerai l'exemple des députés et sénateurs qui peuvent détenir un mandat local non exécutif tout en cumulant les deux indemnités (une nationale, la seconde locale).On dit toujours que l'exemple doit venir d'en haut. M. Bayrou pourrait donc proposer dans le cadre de ses fonctions qu'il soit mis fin à ces pratiques... ce qu'attend le Peuple!

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Alain - 07/03/2021 19h:26

Pour Hermes , une indemnité de conseiller Municipal de quelques centaines d'€uros pour participer à des réunions jusqu'à 1 heure du matin ? Et en plus les indemnités sont plafonnées à 1,5 fois la plus grosse, pas de quoi être jaloux .

Répondre au commentaire | Signaler un abus

François Bayrou fait l’apologie des intercommunalités et épingle les grandes régions

François Bayrou, Haut-commissaire au plan et maire de Pau

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Auditionné le 3 mars au Sénat par la commission de l'aménagement du territoire et du développement durable, le Haut-commissaire au plan a loué l’action des communautés de communes et d’agglomération. Mais étrillé les régions XXL nées de la réforme de 2015 et la métropolisation croissante des activités…

Tapis rouge au Sénat pour François Bayrou. Non content d’être entendu dans l’hémicycle du Palais du Luxembourg, le Haut-commissaire au plan avait carte blanche pour aborder tous les sujets qu’il le souhaitait face aux sénateurs de la commission de l'aménagement du territoire et du développement durable. Ce dont il ne s’est pas privé, débutant par un propos liminaire de 30 minutes. Infrastructures de transport et lignes ferroviaires, énergie et nucléaire, lutte contre le réchauffement climatique et l’appauvrissement de la biodiversité, la dette (sujet de son dernier rapport), aménagement du territoire, prévention des risques… les sujets ont été nombreux plus de deux heures durant, l’approche prospective assez large de la séance de questions-réponses facilitant (trop ?) l’hétérogénéité des dossiers abordés.

Les petites et moyennes intercos louées

L’un d’entre eux n’aura pas échappé aux contempteurs du[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS