Abonné

FPT : mener les épineuses négociations pour accroître le temps de travail

mfenwick

Sujets relatifs :

, ,
FPT : mener les épineuses négociations pour accroître le temps de travail

5-heuresv2

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Une circulaire du 31 mars 2017 sur le temps de travail rappelle leurs responsabilités aux employeurs publics. Bon nombre d’élus locaux vont devoir, si ce n’est déjà fait, négocier l’allongement de la durée annuelle de travail de leurs agents.

Il y a tout juste un an, le 26 mai 2016, Philippe Laurent, président du Conseil supérieur de la fonction publique territoriale, remettait son rapport sur « Le temps de travail dans la fonction publique » à Annick Girardin. Il y formulait une série de recommandations destinées à aider les employeurs à établir la moyenne effective de travail des agents à 1 607 heures. « Nous avons conçu ce rapport comme une sorte de guide de discussion entre employeurs et organisations syndicales », souligne Philippe Laurent. Pour celui qui est aussi maire de Sceaux, « l’évolution du temps de travail doit être pensée en lien avec les besoins des usagers et la qualité de service. Il faut lui donner du sens pour qu’elle soit comprise et acceptée par les agents ». En pratique, il s’agit plus souvent, en première intention, d’être dans les clous. Au département du Loiret, le président Hugues Saury justifie l’alignement sur le droit commun « pour des raisons éthiques et d’efficience… et un[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS