Abonné

FPT : comment mener une action globale pour aider les agents précaires

Aurélien Hélias
FPT : comment mener une action globale pour aider les agents précaires

Social, CCAS

© Phovoir

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Plurifactorielle, multiforme, la précarité qui touche les agents territoriaux nécessite, pour être résorbée, de traiter des problématiques tant endogènes qu’exogènes.

Le statut de la fonction publique n’est pas un rempart contre la précarité. Particulièrement dans la territoriale qui compte 75 % d’agents de catégorie C, dont les niveaux de formation, de rémunération et les métiers, souvent pénibles, constituent autant de risques de précarisation. Elle peut être de nature économique, sanitaire, sociale, induite par les conditions d’emploi ou relever de la sphère privée.

Action transversale. Parce qu’elle touche à la fois aux politiques salariale, de recrutement, de formation et d’action sociale, son traitement nécessite un travail transversal des principaux acteurs. « Nous avons deux commissions : l’une dédiée à l’accompagnement social, composée de l’assistante sociale du personnel et du directeur des ressources humaines, dont le rôle est de traiter les situations personnelles ; l’autre consacrée au reclassement et au maintien dans l’emploi. Elle comprend le médecin de prévention, le conseiller en prévention, l’assistante sociale et le responsable recrutement, carrière et paie », illustre Marie-Renée Desroses,[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS