Abonné

Fonds vert : comment fonctionnera l’enveloppe de deux milliards d’euros

Fonds vert : comment fonctionnera l’enveloppe de deux milliards d’euros

© Adobe Stock

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Porté de 1,5 milliard d’euros à deux milliards après l’annonce récente de la secrétaire d’Etat chargée de l’écologie, Bérangère Couillard, le fonds vert devrait profiter aux collectivités sans appels à projet, de manière souple et avec un appui à l'ingénierie. Explications.

C’est la grande interrogation des élus locaux soucieux du financement de la transition écologique depuis l’interview donnée par La Première ministre au Parisien le 28 août : comment fonctionnera le « fonds vert » promis par la Première ministre ? Depuis cette annonce, il faut tendre l’oreille à chaque intervention ministérielle pour en savoir un peu plus. Dernière en date : celle de la secrétaire d’Etat à l’écologie Bérangère Couillard qui, lors de la présentation de sa feuille de route au Zoo de Beauval le 11 octobre, a annoncé que ce fonds serait finalement porté à deux milliards d’euros. Soit la concrétisation d’une autre annonce préalable, plus nébuleuse, celle de la cheffe du Gouvernement Elisabeth Borne qui avait annoncé le 6 octobre à Bordeaux aux intercommunalités réunies en congrès qu’« entre 300 et 500 millions d’euros supplémentaires » pourraient « soutenir [leurs] investissements au travers du fonds vert », une rallonge[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS

Nous vous recommandons

Les politiques jeunesse sources d’une « citoyenneté économique refusée » ?

Les politiques jeunesse sources d’une « citoyenneté économique refusée » ?

À l’occasion de la journée des politiques sociales innovantes au service de la jeunesse (Popsi) organisée par la Caisse des Dépôts, le chercheur Tom Chevalier a présenté au public ses travaux sur les politiques de jeunesse en...

01/12/2022 | CitoyennetéEmploi
Jeunesses : l'urgence de tracer un horizon

Jeunesses : l'urgence de tracer un horizon

Comment va fonctionner « l’amortisseur électricité » au 1er janvier 2023

Comment va fonctionner « l’amortisseur électricité » au 1er janvier 2023

En proie à l'ubérisation, les villes feront-elles plier les plateformes numériques et l'Etat ?

En proie à l'ubérisation, les villes feront-elles plier les plateformes numériques et l'Etat ?

Plus d'articles